Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

ReOpen911 condamne l’inscription AE911 sur le célèbre tableau de Delacroix

Posté par .Rédaction le 09/02/2013

L’association ReOpen911 milite depuis bientôt 6 ans pour une enquête indépendante sur la tragédie du 11-Septembre, mais ne saurait tolérer l’utilisation de méthodes illégales pour y parvenir. Nous condamnons donc fermement l’acte de vandalisme commis contre le tableau "La liberté guidant le peuple" d’Eugène Delacroix, au musée du Louvre-Lens. Nous nous réjouissons en outre que l’épaisseur du vernis ait permis un nettoyage rapide afin que l’oeuvre soit accessible au public dans les plus brefs délais.

Néanmoins, nous nous étonnons que quelques caractères inscrits sur une oeuvre d’art aient permis de rendre visible médiatiquement l’association AE911truth alors que nous y travaillons depuis des années sans succès. Nous avons pourtant envoyé de nombreux communiqués de presse, organisé des projections, des conférences, y compris en présence de Richard Gage, président et fondateur de l’association américaine, dans un silence assourdissant des médias traditionnels, silence qui conduit parfois à une forme de frustration. Nous regrettons par ailleurs que le terme de conspirationniste ait été utilisé pour désigner l’association qui regroupe des architectes et des ingénieurs qui s’intéressent aux faits concernant la chute des tours jumelles et de la tour numéro 7 du WTC le 11 Septembre 2001. Nous en profitons pour rappeler qu’un sondage réalisé par HEC en 2011 indiquait que 85% des Français ne connaissaient pas l’existence de cette troisième tour. C’est pourquoi nous renouvelons notre appel aux journalistes afin qu’ils permettent un débat sain et serein sur l’évènement fondateur de ce siècle.


François Hollande devant le tableau la Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix,
en décembre 2012, lors de l’inauguration du musée du Louvre-Lens

 


L’inscription sur "La Liberté guidant le peuple" "intégralement retirée"

sur LeMonde.fr avec AFP le 7 février 2013, mis à jour le 8 février

Une visiteuse du Louvre-Lens a écrit au marqueur, jeudi 7 février, sur le célèbre tableau de Delacroix La Liberté guidant le peuple, avant d’être interpellée. Peu avant la fermeture du musée, la jeune femme, âgée de 28 ans, a gribouillé dans la partie inférieure du tableau. Elle "a été immédiatement appréhendée par un agent de surveillance et un visiteur" puis remise à la police et placée en garde à vue, précise le communiqué. Le musée du Louvre-Lens a porté plainte contre cette femme qui n’est "pas connue des services de police", selon une source judiciaire.

Le musée s’était tout de suite montré rassurant, prévenant que "l’inscription devrait pouvoir être nettoyée facilement". Ce fut le cas : en début d’après-midi vendredi, après quelques heures de restauration, la direction du Louvre a annoncé dans un communiqué que l’inscription avait été "intégralement retirée", précisant en outre que "l’intégrité de l’œuvre n’[avait] en rien été atteinte, l’inscription étant superficielle et restée en surface du vernis sans atteindre la couche picturale". Selon France 3, l’inscription faisait "une trentaine de centimètres", pour une œuvre de 325 cm × 260 cm.

 

L’INSCRIPTION "AE911"

La femme qui a vandalisé le tableau a écrit "AE911", signale, vendredi, une source judiciaire, sans vouloir commenter la signification de l’inscription, en particulier un lien hypothétique avec une polémique sur les attentats du 11 septembre 2001, tournant autour de la théorie du complot. L’inscription "AE911" renvoie, sur Internet, vers une pétition en ligne, dans laquelle "1 768 architectes et ingénieurs diplômés authentifiés, en plus de 16 421 citoyens concernés (…) exigent du Congrès américain une enquête véritablement indépendante" sur ces attentats.

"Est-ce qu’il s’agit d’une personne qui a agi sous l’emprise d’un délire quelconque ou est-ce qu’il s’agit d’une revendication quelconque ?", s’est interrogé le procureur de Béthune, Philippe Peyroux. "Il convient, a-t-il souligné, de rechercher quelle peut être la signification pour elle de ce type d’inscription. J’attends les conclusions de l’expert du ministère de la culture. [Je] souhaite, comme tout le monde, que, grâce aux épaisseurs de couche de protection, vernis ou autres produits, l’encre du marqueur n’ait pas pénétré dans la toile".

Avant l’acte de vandalisme, le chef-d’œuvre de Delacroix était protégé par une barrière de mise à distance, soit le même dispositif que celui mis en place lorsque le tableau était exposé au Louvre, à Paris.

La Liberté guidant le peuple (1830), de Delacroix, est, avec le Portrait de Balthazar Castiglione, de Raphaël, ou La Madeleine à la veilleuse, de Georges de La Tour, un des chefs-d’œuvre qui ont rejoint pour un an le nouveau musée, inauguré le 4 décembre. L’incident survenu jeudi "ne remet pas en cause la volonté de faire partager à tous les chefs-d’œuvre du Louvre à Lens, qui a déjà accueilli 205 000 visiteurs depuis son ouverture", souligne le communiqué du Louvre-Lens.


 

 


 


En lien avec cet article :

 

Publié dans Communiqués de presse | 0 Commentaires »

URL courte : http://reopen911.info/2275.html  
Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911