Le Monde fait l’éloge du scepticisme et milite enfin pour un vrai débat scientifique

Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Le Monde fait l’éloge du scepticisme et milite enfin pour un vrai débat scientifique

Posté par .Rédaction le 30/09/2011

 
A la grande surprise de tous ceux qui militent pour l'ouverture d'une nouvelle enquête sur le 11-Septembre, le journal Le Monde, dans un édito publié le 24 septembre dernier, a pris position pour que soit instauré un véritable débat scientifique à propos d’un sujet qui, jusqu’à ce jour, n’était jamais remis en cause. Le quotidien du soir reconnaît que « les faits eux-mêmes finissent le plus souvent par s'imposer » et fait désormais l'éloge du « scepticisme comme antidote à l'arrogance ». 
  
 
 
 
Le Monde salue une remarquable manifestation de l'intégrité de la démarche scientifique.
 
 

 

Le doute scientifique, une attitude exemplaire

 
Edito détourné du Monde | Original publié le 24.09.11 | 14h02   •  Mis à jour le 24.09.11 | 15h44
 
C'est une belle leçon de morale que viennent d'administrer les chercheurs indépendants du 9/11 Truth Movement. Après avoir découvert, dans le cadre de leurs recherches (relayées en France par le site ReOpen911.info), que les événements survenus en 2001 méritaient une nouvelle enquête indépendante et impartiale, les équipes de chercheurs qui œuvrent aux États-Unis et partout à travers le monde, ont passé plusieurs années à tenter de trouver une faille afin que soit “ré-ouverte” une investigation portant sur les événements du 11-Septembre. L'enjeu est de taille : si les résultats de ces travaux sont confirmés, ils mettront à bas la théorie officielle de la conspiration islamiste, loi fondamentale de la géopolitique occidentale depuis 2001.
 
Confrontés à des résultats qui bousculent la confortable routine des certitudes, les chercheurs indépendants associés à cette expérience auraient pu garder leurs travaux pour eux. Ils ont choisi la démarche inverse. Depuis 2006, ils ont publié les résultats de leurs recherches, exposant de la manière la plus ouverte les détails de leur expérience et ses données brutes.
 
Amenés à mettre en doute la validité de l'explication officielle sur un événement fondateur de l'histoire contemporaine, ils offrent ainsi à la communauté scientifique tous les moyens de mettre à son tour en doute, méthodiquement, le fruit de leurs travaux. Ils s'exposent, volontairement, à la critique de leurs pairs. Au cours de ce processus, qui pourra être orageux, les arguments des uns et des autres seront entendus ; de nouvelles expériences seront sans doute menées ou imaginées, pour trancher la question. Peu à peu se dégagera un consensus, et la science en sortira plus forte, ouvrant ou non la voie à de nouvelles théories capables de mieux décrire les lois de la géopolitique. La vitesse d’effondrement des trois tours du World Trade Center, les traces de nanothermite retrouvées dans la poussière des décombres ou encore les analyses de la trajectoire du vol AA77, seront peut-être à l'origine d'une nouvelle aventure pour la diplomatie internationale. Dans l'immédiat, ils sont surtout le symbole de la soif de savoir des communautés scientifiques, et de leur volonté de se libérer des convenances sociales, idéologiques ou économiques. Du scepticisme comme antidote à l'arrogance.
 
Scandales sanitaires, expertises défaillantes, corruption et conflits d'intérêts ont, depuis plusieurs années, terni l'image des scientifiques auprès du grand public. Ce qui se produit actuellement dans la communauté des chercheurs indépendants est, au contraire, une remarquable manifestation de l'intégrité de la démarche scientifique.
 
Cette démarche a parfois été détournée par les conflits d'intérêts. Elle a pu être instrumentalisée pour créer délibérément le doute, à des fins industrielles ou commerciales - sur la nocivité du tabac, de l'amiante, du Mediator, ou sur la réalité du changement climatique. Les faits eux-mêmes finissent le plus souvent par s'imposer. Il ne reste rien, aujourd'hui, de la fusion froide ou de la mémoire de l'eau. En ces temps de double crise mondiale, économique et écologique, on ne peut que souhaiter aux économistes de s'inspirer, de l'extraordinaire liberté d'esprit des chercheurs indépendants sur le 11-Septembre.
 
 

 
Voici l'édito original paru dans Le Monde daté du 24 septembre 2001
 
Cet édito est en fait consacré à la remise en question de la théorie de la relativité d'Einstein, due à la découverte récente d'un fait scientifique nouveau, en l'occurrence la mesure du déplacement d'une particule élémentaire qui s'est fait "flasher" en train de dépasser la vitesse de la lumière considérée jusqu'à ce jour comme infranchissable selon les fondements de la physique contemporaine. L'édito du Monde accueille avec enthousiasme la remise en cause d'un "dogme" scientifique, universellement admis et reconnu par la communauté internationale des chercheurs. 
 
En opérant quelques modifications substantielles par rapport au texte original, la rédaction de ReOpen911 prend l'initiative de détourner cet édito du Monde afin de mettre en valeur la différence de traitement journalistique selon les sujets pris en compte. Les découvertes majeures de faits scientifiques nouveaux à propos des événements du 11-Septembre, ne reçoivent pas l'accueil enthousiaste qu'on constate ici. Ces découvertes sont, en fait, totalement ignorées par les médias dominants. Il est pourtant légitime de considérer que l'approche scientifique des faits est un processus qui se doit d'être universel. 
 
Seuls les passages en italique ont été modifiés dans le texte ci-dessus, par rapport à l'édito original.
 
 
 
-- Lalo pour ReOpen911 --
 
 

En lien avec cet article :
 
 

 

 

Publié dans 9/11 Truth Movement | 4 Commentaires »

URL courte : http://reopen911.info/2162.html  

Commentaires (4)

  1. François S,

    Merci d'avoir repris cet édito, c'est parfait !
    Juste une remarque, si la vitesse de la lumière est une limite franchissable, alors la mémoire de l'eau ou la fusion froide n'ont pas à faire l'objet d'une phrase péremptoire... de trop...
    A ma connaissance ces deux sujets ne font pas encore consensus !

  2. Daniel,

    La presse ne doute pas sur le doute du 9/11.

    Soit elle est folle,
    Soit elle est sourde.

  3. jean-joseph,

    @François S
    Tout à fait d'accord que la phrase concernant " la fusion froide et la mémoire de l'eau " arrive dans le texte comme un cheveu sur la soupe, alors que le texte vise à rappeler la fragilité des dogmes scientifiques.

  4. Ecart Type,

    « Votre maturité et votre expérience se mesurent à votre capacité à ne pas gober les explications de phénomènes peu communs, voire apparemment invraisemblables sans faire appel à votre esprit critique adossé aux acquis de la science et au volume incommensurable de toutes les fables que l’humanité s’est laissée conter pendant le dernier siècle. »

    « Une société véritablement démocratique présuppose nécessairement des citoyens aptes à la réflexion. Voilà pourquoi il serait encore plus grave qu’on ne le pense généralement que l’esprit scientifique, c’est-à-dire l’esprit critique, se trouve submergé par la crédulité. »

    « La charge de la preuve revient toujours à celui qui affirme quelque chose de nouveau et plus la chose affirmée sort du cadre des lois établies, A FORTIORI si elle entre en conflit avec ces lois, plus les preuves apportées pour étayer cette proposition doivent être robustes. »

    Devenez sorciers devenez savants. Odile Jacob.
    Georges Charpak, physicien au CERN et prix Nobel de physique 1992.
    Henry Broch, professeur de physique et directeur du laboratoire de zététique de Nice-Sophia Antipolis.
    (Et défenseur de la Version officielle du 11/9 !)

    « Je désire seulement que l’on examine TOUS les aspects du dossier, que l’on ne cache rien, afin que tout le monde puisse se faire une opinion mais une opinion… sur pièces, et pièces contrôlables ! »

    « … dans notre société, l’habitude du vrai est si faible que la moindre vérité, même énoncée le plus gentiment du monde, est prise pour une insolence ou une attaque perfide et vous place instantanément sous les feux et les griffes de la horde sauvage. »

    Au cœur de l’extraordinaire. L’horizon chimérique. Henry Broch.

    ;-)

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911