Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

La croisade de France 2 contre l’Internet : une insulte à l’intelligence et un piétinement de la déontologie !

Posté par Kyja le 10/12/2008

Complément d’enquête ? Non, juste un complément de mauvaise foi, de parti pris et d’amalgames. Des choix éditoriaux et des techniques de montage qui enfreignent toutes les règles de la déontologie journalistique ; alors même que le reportage se termine par un rappel de la « charte du journaliste » (Munich, 1971).


Sur la crise de confiance que traversent les médias de masse auprès de leur public, les reportages se suivent et se ressemblent ; malheureusement est-on tenté d’ajouter. La dernière émission en date ne déroge pas à la règle : il n’y a tout simplement aucune raison de douter de la qualité de l’information dans les médias traditionnels, et quiconque éprouve le besoin ou la curiosité de naviguer sur l’Internet est un imbécile prêt à croire n’importe quoi… Décryptage de l’émission Complément d’enquête de France 2, diffusée le lundi 2 décembre 2008 (à une heure pas assez tardive), puis rediffusée par TV5 Monde.

Un seul ennemi : l’Internet !

Après la désinformation à laquelle s’était livrée l’équipe de Jeudi Investigation (sur Canal+, en avril dernier) vous avez peut-être subi les dernières fadaises sur « les rumeurs de l’Internet » produites par l’équipe de Complément d’enquête. Vous auriez mieux fait de vous coucher un peu plus tôt… voire de ne pas regarder la télé ! Pour « expliquer » la perte de confiance de nos concitoyens dans les médias, la chaîne publique, comme la privée, n’ont qu’un seul ennemi, un même bouc émissaire : l’Internet [1].

Accroche :
Des citoyens désabusés et méfiants à l’égard des médias jugés trop proches du pouvoir. Aujourd’hui pour s’informer, beaucoup ne se fient qu’à Internet ; mais l’info sur la toile est-elle plus crédible ? Entre rumeurs, mensonges et vidéos, difficile de faire le tri.

Quand la télé est à la fois juge et partie, le résultat est un reportage lamentable…

Autant la moitié du reportage consacrée aux sceptiques du 11-Septembre par Canal+ s’affranchissait allègrement et à plusieurs reprises de la plus élémentaire honnêteté intellectuelle [2], autant ce reportage de Thomas Horeau se caractérise avant tout par son extrême médiocrité :

Lancement de M. Duquesne :
S’il y a défiance du côté, pourquoi pas, vis-à-vis des partis politiques officiels, vis-à-vis des médias officiels, est-ce qu’on la retrouve dans cette illustration du succès aujourd’hui d’Internet et du fait que l’on a tendance à considérer que ce qui est sur Internet est vrai alors que ce qui est à la télévision par exemple n’est pas forcément vrai, quitte quelquefois à succomber à toutes les rumeurs possibles... Thomas Horeau et Régis Mathé sont donc allés enquêter sur ce média dit libre, indépendant et démocratique, plus que ne peut l’être la télévision.

Dès le départ, le ton est donné, puisque le reportage commence avec la présentation du site français Hoaxbuster, qui depuis quelques années recense les rumeurs sur le Net. Il convient de bien frapper les esprits en établissant que sur Internet circule… tout et n’importe quoi. Ce qui en soit relève plus du cliché que du scoop. Mais aussi, et cela est beaucoup plus pernicieux, de la logique de l’amalgame, puisque tout de suite après avoir illustré de très nombreuses rumeurs (au sens propre du terme, c’est-à-dire des histoires sans fondement ni réalité) le reportage nous conduit directement au … 11-Septembre. Le montage est certes cousu de fil blanc et cependant vous le verrez, il vaut la peine de s’arrêter sur les détails, image par image. Pour l’instant, nous remarquerons simplement deux choses :

  1. que l’équipe de France 2 semble ignorer que les histoires sans fondement voire les reportages « bidonnés » ne sont nullement l’apanage de l’Internet : la presse, la radio et la télévision ayant démontré à satiété qu’elles peuvent outrepasser les règles déontologiques de la profession journalistique.
  2. que cette même équipe de journalistes a oublié d’interroger l’équipe d’Hoaxbuster sur le 11-Septembre. Un « oubli » qui trouve peut-être un début d’explication dans le fait qu’à ce jour, en effet, ce site ne s’est toujours pas exprimé sur le sujet : son analyse s’est arrêtée en 2002 avec ce statut : "Analyse en cours".

Mise en condition : utilisation de techniques de montage "subliminales" ?

Commentaire de transition :


Complément d'enquête : la vérité est ailleurs

Transcription :
« Plus de la moitié des Français connectés ; deux tiers des internautes estiment trouver sur la toile ce que la presse traditionnelle ne publie pas. Car [sic, on notera la totale absence de logique de ces 2 prépositions, malgré l’utilisation indue de cette conjonction] dans les tuyaux du web, tout se mélange : des faits avérés et les rumeurs les plus improbables. (…) [suit un petit florilège mêlant Carla Bruni, les extra-terrestres, le père de l’enfant de Rachida Dati, les effets toxiques des fours à micro-ondes…] Et si vous ne trouvez ces pseudo informations que sur le web, ce n’est pas parce qu’elles sont fausses, mais parce que les médias vous mentent. Voilà le discours légèrement paranoïaque de ceux qui propagent ces rumeurs au nom de la liberté d’expression [allusion directe au « Réseau Voltaire pour la liberté d’expression »]. »

Arrêts sur images :
Plus de la moitié des Français connectés ; deux tiers des internautes estiment trouver sur la toile ce que la presse traditionnelle ne publie pas. Car dans les tuyaux du web, tout se mélange : des faits avérés et les rumeurs les plus improbables. (…)

JPEG - 44.8 ko

Ce texte n’a clairement aucun lien avec la rumeur sur le duo Carla-Nicolas ; il s’agit d’une citation d’Orwell reprise de la page d’accueil du site ReOpen911 (lequel est cité a minima, car bien sûr, il faut éviter que le téléspectateur soit pris de l’envie saugrenue d’aller vérifier par lui-même la pertinence du site incriminé.

Carla et Nicolas Sarkozy en duo à l’Élysée _ (…)
Et si vous ne trouvez ces pseudos informations que sur le web, ce n’est pas parce qu’elles sont fausses, mais parce que …

JPEG - 13.6 ko

Images du World Trade Center en flammes, trop rapides pour être vues (pas pour être perçues).

les médias vous mentent.
Voilà le discours légèrement paranoïaque …

JPEG - 26.6 ko

Image d’un clip invitant à s’informer sur les attentats du 11-Septembre ; trop rapide pour être vue (pas pour être perçue) ; NB : le commentaire audio affirme le contraire de ce que dit le message original.

… de ceux qui propagent ces rumeurs …

JPEG - 17.7 ko

Succession d’images de Thierry Meyssan et de son livre, lors d’un de ses derniers passages à la télévision française ; trop rapides pour être vues (pas pour être perçues).

… au nom de la liberté d’expression.

Rappelons que les articles 28, 33-1 et 43-11 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée, font obligation aux télévisions d’assurer sur leur antenne « l’honnêteté de l’information et des programmes ». Ceci exclu formellement l’usage de techniques subliminales définies par le Conseil supérieur de l’audiovisuel comme « visant à atteindre le subconscient du téléspectateur par l’exposition très brève d’images ». S'agit-il de techniques subliminales ?
En droit, France 2 et TV5 Monde seraient passibles de sanctions graves de la part du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour ce manquement à l’éthique.

Des citoyens défiants … ou déviants ?

À ce stade, le téléspectateur s’attend logiquement à voir des individus atteints de paranoïa (« légère » toutefois !), véhiculant des rumeurs ; il a été conditionné pour cela, à la fois explicitement, mais aussi, et cela est beaucoup plus grave, de manière détournée.

« Ils ne croient pas à la version officielle des attentats du 11 Septembre. »
Un fait suivi immédiatement par un premier mensonge : « Ils sont persuadés que c’est le gouvernement américain qui a tout manigancé. » Cela est faux, comme le sait parfaitement M. Horeau qui a interviewé un nombre non négligeable de membres ou de sympathisants de ReOpen911 bien que le montage final n’en laisse rien deviner. Leurs propos tels qu’ils nous ont été rapportés par ceux qui les ont tenus n'ont jamais mis en cause la responsabilité du gouvernement des États-Unis. Pour plus d’informations sur les objectifs de l’association, le lecteur se référera à sa présentation, ici [3]

« Une défiance jusqu’à l’excès, jusqu’à l’obsession du complot (…) ils acceptent de nous recevoir, mais en filmant l’entretien : ils se méfient des journalistes, de leurs questions et de leurs montages. »
Pour qui a vu le reportage de Canal+, celui de la RTBF, ou encore celui de la TSR, (sans parler de celui que nous commentons ici), il s’agit d’une légitime méfiance. Nous allons rapidement voir pourquoi. D’abord, l’usage, réservé aux seuls sceptiques de la version officielle des attentats, de l’expression « obsession du complot » occulte le fait que la version officielle elle-même est bel et bien une théorie du complot (pour rappel, celle de 19 terroristes islamistes d’al-Qaïda frappant l’Amérique en son cœur).

« Ce qu’ils n’aiment pas c’est qu’on les traite de révisionnistes. »
Ensuite, la mauvaise foi de la part des journalistes de France 2 s’étale dans toute sa splendeur : les membres de ReOpen911 ont longuement expliqué leur position par rapport à ce type d’accusations : s’ils revendiquent d’être « révisionnistes », c’est dans l’acception du terme de Pierre Vidal-Naquet, au sens du nécessaire travail de l’historien ; mais ils refusent cette appellation dans les médias à cause des connotations lourdes que véhicule ce mot, rattaché au négationnisme. L’équipe de France 2 use donc de cette manipulation sémantique en toute connaissance de cause !

« Pourtant sur leur site, on trouve des déclarations sans ambiguïté. »
Enfin, le reportage met en exergue certains propos de Jean-Marie Bigard sur le 11-Septembre. (On notera qu’ils n’ont rien de négationniste ; par ailleurs, les précisions qu’apporta ensuite Bigard au Grand Journal de Canal+ eussent été bien plus intéressantes à commenter). La voix-off laisse entendre que le site est en plein accord avec l’humoriste, alors même que le commentaire sur cette page d’où provient l’enregistrement présenté dans le reportage et que les journalistes ne peuvent ignorer est sans ambiguïté ; il y est écrit ceci : « Malgré quelques approximations, (…) et si nous sommes beaucoup moins affirmatifs que lui sur ce qui s’est réellement passé en Pennsylvanie et au Pentagone, (…) nous vous invitons à lire les livres de David Ray Griffin ou à regarder sa conférence Le Mythe et la réalité… » C’est donc un second mensonge.

Passant dans la rue, où des membres distribuent des tracts, les journalistes n’ont conservé qu’un seul témoignage très ironique à l’égard de ces bénévoles. Certes, cette reconstruction parcellaire du réel n’est pas dramatique en soi, sauf qu’elle tend à ridiculiser l’action de sensibilisation d’un public souvent très réceptif, et surtout, que la référence à Hitler inscrit dans l’imaginaire du spectateur l’idée de la Seconde Guerre Mondiale, donc pour beaucoup celle de la Shoah et par voie de conséquence de la négation de cette réalité historique. Ceci n’est pas anodin, car si le journaliste évite soigneusement d’utiliser le terme impropre de « négationnisme », lui préférant celui « de révisionnisme », ce dernier a pour la plupart de nos concitoyens un sens similaire. Cela est en outre renforcé par le verbe « nier » quelques phrases plus loin pour clore la partie 11 Septembre : « … sans aller jusqu’à nier les attentats du 11-Septembre… »

Le troisième mensonge est un mensonge par omission. Ainsi, « plus de 300 curieux » (notons que parmi ces citoyens se trouvaient au moins 80 architectes et ingénieurs, fait que M. Horeau ne peut ignorer pour en avoir interviewés plusieurs !) se réunissent non pour assister à la conférence de M. Richard Gage, un architecte américain qui a réuni près de 550 collègues architectes et ingénieurs dans son association, mais parce qu'ils "ont tous un point commun : la défiance envers les médias traditionnels".

Toutefois si l’on s’amuse ici à recenser les mensonges commis par omission par ces apprentis sorciers, on n’est pas au bout de nos peines : en voici quelques exemples, en effet le mouvement pour une nouvelle enquête sur le 11-Septembre ce n'est pas que sur Internet, il y a aussi :

  1. des livres édités en français sur le sujet.
  2. des films documentaires d’excellentes factures, états-uniens pour la plupart, traduits, sous-titrés et mis en ligne gratuitement par les bénévoles de l’association ReOpen911.
  3. des dossiers et des articles traduits ou écrits par les membres de ReOpen911 ;
  4. des sites regroupant les témoignages de personnalités qui mettent en doute, à des degrés divers, la version officielle du complot et dont les domaines d’expertise sont aussi variés que la politique, la haute administration, l’armée, les services de renseignement, l’université, les sciences, l’aviation, la lutte incendie, l’ingénierie, l’architecture, les médias et d’autres encore … (Mieux vaut recycler dès que l’occasion se présente les doutes d’une jolie comédienne ou d’un sympathique comique, pour mieux éviter de parler de ces milliers de personnes plus compétentes et mieux renseignées) ;
  5. et surtout les nombreux éléments d’information factuelle expliqués avec une infinie patience par les membres de l'association ReOpen911 interviewées pendant plusieurs heures par l’équipe de France 2 ! Aucun d'entre eux n'ayant été repris dans le montage final !

Ne serait-ce l’ironie évidente du commentaire en complet décalage avec la « démonstration » des journalistes (qui partent d’une conclusion présupposée et ne reposant que sur leurs propres préjugés, pour étayer un argumentaire faussé), on serait tenté à ce moment précis de souscrire à ce commentaire qui clôt la partie stricto sensu sur le 11-Septembre : « Des journalistes paresseux, suivistes, une information tronquée, une censure qui ne dit pas son nom, sans aller jusqu’à nier le 11-Septembre [on se demande ce que peut signifier cette phrase dans l’esprit des journalistes] beaucoup de citoyens aujourd’hui ne se fient plus qu’à la Toile pour s’informer. »

Le reportage enchaîne sur le site « auto-proclamé média citoyen » AgoraVox. Visiblement, un concept qui ne passe pas auprès de la presse : se prétendre journaliste, quand on n’est simple citoyen, (c’est-à-dire lorsque l’on a échappé aux écoles de formatage de la pensée unique) relève du crime très grave de "lèse-majournalité", et pas seulement pour France 2. La médiocrité et la bassesse des attaques contre ce site de qualité parle d’elle-même... Mais bon, nous touchons là directement un des aspects du désintérêt et de la défiance du public envers les médias traditionnels, et cet aspect essentiel du sujet ne sera pas du tout traité.

Passons sur la présentation des sites qui trouvent grâce, une fois n’est pas coutume, aux yeux des pourfendeurs de l’Internet : Rue89 et Mediapart (qui font un travail journalistique de qualité sans commune mesure avec celui de cette équipe de France 2) sont a priori au-dessus de tout soupçon, puisqu’ils emploient des confrères journalistes (forcément sérieux sinon omniscients). Vous avez dit esprit de corps ? Corporatisme ? Demander à ces journalistes pourquoi ils ont éprouvé le besoin de créer leur propre média sur le tant honni Internet aurait pu dévoiler quelques surprises quant au fonctionnement de la presse traditionnelle…

Le clou du spectacle est l’apparition de l’ineffable Philippe Val, ex-administrateur du Réseau Voltaire devenu grand philosophe, (depuis qu’il s’est acoquiné avec Bernard Henri-Levy, un autre « grand esprit » de ces deux siècles), au motif que le fossoyeur de l’esprit de Charlie Hebdo présente en quatrième de couverture de sa pelure une « Rumeur Internet de la semaine ». Le ridicule de la situation nous exonère de poursuivre le commentaire, quand on entend ce(t autoproclamé) grand-défenseur-de-la-liberté-d’expression-grand-pourfendeur-de-l’antisémitisme nous vendre son leitmotiv aussi éculé qu’écoeurant sur la rumeur des juifs n’étant pas allé travailler le 11 septembre. Une rumeur maintes fois expliquée et combattue tant par Thierry Meyssan que par ReOpen911, que seuls les néo-conservateurs français et ceux qui ne connaissent rien à l’affaire osent encore mettre en avant. Histoire de raviver la peur et le dégoût pour mieux conforter ceux qui ne veulent pas s’intéresser au sujet de rester dans leurs certitudes…

De façon très ironique, le reportage se termine sur le rappel par Edwy Plenel (Mediapart) des termes de la Charte du journaliste, (Munich, 1971). Quiconque a vu le reportage de Complément d’enquête (dont le titre « La vérité est ailleurs » est une référence facile à la série X-Files… Signalons quand même incidemment, que cette série a fait les beaux jours de … la télévision et du cinéma et nullement du tant dénigré média Internet) est en droit de se demander, à la lecture de ce qui précède, si un seul journaliste de Complément d’enquête a jamais entendu parler de cette déclaration d’intention.

Plus que jamais, amis internautes, il semble que les médias sur Internet et encore plus les médias citoyens libres et indépendants dérangent dans cette période de reprise en main... Pour conclure, nous ne pouvons que vous inviter à défendre l'information libre et à user sans modération de votre esprit critique !

Un article d'Arno Mansouri (directeur des Éditions Demi-Lune)
Et de l'Association ReOpen911.

Repris et adapté depuis le site du Réseau Voltaire.


[1] Et en particulier les deux sites qui croient au concept de journalisme citoyen et y font appel : AgoraVox et ReOpen911.

[2] Certains membres de l’association ReOpen911 sont en train de finaliser la réponse documentée (en ligne prochainement sur leur site) à ce travail de propagande, dont on pourra lire, ici, un double exemple illustré par l’image.

[3] Ainsi est né le Collectif [maintenant association] ReOpen911.info dont les objectifs sont désormais :

  • Porter à la connaissance d’un large public les informations majeures relatives aux attentats du 11 septembre 2001
  • Pallier la déficience de la presse et des médias qui, de manière générale, ne relaient ces informations que sous forme erronée et partiale, quand ils ne les omettent pas.
  • Œuvrer pour l’établissement d’un vaste débat sur les attentats du 11 septembre 2001 dans la société et les médias, sans parti pris et en prenant en compte l’ensemble des informations aujourd’hui disponibles.
  • Mener une investigation afin de connaître au mieux la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001 et les faits rattachés.
  • Militer pour la réouverture d’une enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 réellement indépendante et disposant de moyen suffisant.

Ou encore ici, extraits :
En revanche, nous ne sommes pas qualifiés pour déterminer ce qui s’est réellement passé le 11 septembre, d’où la nécessité d’une nouvelle enquête. Même s’il est très tentant pour beaucoup de nos membres et sympathisants de répondre à cette question, qui est souvent parmi les premières que l’on nous pose, il faut réfréner cette envie, et ce, pour au moins trois raisons. Tout d’abord, nous ne pouvons pas à la fois exiger une nouvelle enquête et désigner à l’avance les coupables, ce qui ne manquerait pas d’être le cas si nous établissions notre version. Ensuite, le peu de documents et d’éléments irréfutables à la disposition du grand public ne permet pas d’avoir une vision exacte de ce qui s’est passé… Enfin, définir notre version des faits nous poserait comme experts, alors que nous demandons justement une expertise indépendante !


Pour commenter ce dernier « reportage », l’invité fut Jean-François Kahn, qui n’a pas dit que des bêtises, en remettant bien dans son contexte politique l’avènement de l’Internet… Du directeur de la publication de Marianne qui s’est illustrée en début d’année par « l’affaire Cotillard », on pouvait pourtant s’attendre au pire… Or, il a même su se remettre en cause, personnellement. (Heureusement, il n’a pas parlé du 11 Septembre)… comme quoi, rien n’est encore perdu !

Post-Post-Scriptum
Vous souhaitez réagir à cette émission ? deux possibilités s’offrent à vous :

 

Publié dans Droits de réponse | 67 Commentaires »

URL courte : http://reopen911.info/1737.html  

Commentaires (67)

  1. simon,

    Tout commentaire serait superflu. On en pense tous la même chose... (passé l'énèrvement, voir la colère pour certains)

  2. Echen,

    Etant un amateur traditionnel de l'émission de France2, que j'ai vu en direct, ET du site ReOpen, je dois dire que le reportage de Complément d'enquête m'a gêné pour plusieurs raisons :
    - il était juge et parti dans sa croisade contre Internet
    - il était clairement monté avec comme a priori que la version officielle est vraie et toute contestation absurde : les images du site étaient diffusées avec un commentaire sur les hoax, avant même de s'attaquer explicitement au 11 septembre
    - dans les images, le choix des tours, qui rappellent le choc, est partisan : aucune vidéo sur les raisons qui font que tant de gens doutent...

    Bref, un reportage partisan sous couvert d'objectivité. Le sujet méritait mieux.

  3. veda,

    Je trouve l'idée de Carlo Revelli, l'un des fondateurs d'Agoravox pas mal: "La Fondation AgoraVox, Bakchich, coZop, LaTelelibre, Ouvertures et NaturaVox s’associent au sein du réseau InfoVox.fr. Désormais vous verrez au sein de chaque site le logo InfoVox Network."

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=48518

    C'est un contrefeu d'une part au projet de labelisation gouvernementale et d'une part aux pressions plus sournoises d'une certaine partie des médias "officiels".

  4. jiP,

    Il faut voir le bon côté de la chose, à savoir qu'il s'agit d'une démonstration éclatante (une de plus parmi bien d'autres) de la mauvaise foi des médias. En fait, ils ont fait un travail totalement contre-productif (pour eux), et c'est tant mieux.
    En outre, ce qui ressort le plus, finalement, c'est la médiocrité, pour ne pas dire nullité, du travail effectué, tant sur le fond que sur la forme, même si c'est pour nous manipuler.
    On a connu des propagandistes autrement plus redoutables que ces minables.
    Tant pis pour eux, car au final, ils seront leurs propres victimes.
    Déjà, inviter Philippe Val ..... rien que ça démontre leur extrême médiocrité.
    Même ça ils ont pas compris.

  5. olivier,

    Le pied dans la carpette et sans forcer en plus.
    Faites un test, si vous avez encore l'ignoble intruse (une TV) dans votre salon: Placez-vous dans un coin de la pièce, dos au sacro-saint téléviseur, et observez vos congénères faces à l'écran.
    Absolument captivant!

  6. marcoH,

    ...je pense à l'affaire Dreyfus...

    belle synthèse, Demi Lune.
    Marco ------

  7. Arturo,

    Bonne réponse à ce reportage très orienté [c'est leur droit dans la limite de l'honnêteté ce qui ne semble plus être le cas].
    Parler d'images subliminales est intéressant mais c'est discutable [procès d'intention]. Je préfère tous les éclaircissements sur l'envers du reportage [discussions longues avec ces journalistes, pas de choix exclusif confirmé en faveur de l'inside job de la part des sceptiques de reopen911]. Vous auriez pu rajouter un couplet sur toutes les journalistes de JT voire directrice de chaine qui sont aussi femmes de ministres accessoirement.
    Lorsque l'on connait le dossier 11/9, on se dit qu'un tel reportage n'aura pas beaucoup d'effets négatifs et reste une belle promotion du site. Mais je me dis aussi que pour ceux qui se feront leur première idée avec ces journalistes [considérés comme honnêtes à priori] ils se diront qu'il n'y a rien de bien sérieux sur ce site sinon ces mêmes journalistes en feraient de gros scoops. C'est là que la malhonnêteté journalistique peut faire le plus mal.
    Reopen911 leur explique longuement des faits accablants, présente un spécialiste américain [Gage] en conférence et rien n'accroche jamais comme ça aurait du le faire lors d'autres scandales dénoncés par des journalistes d'investigation honnêtes et sérieux.
    Ces journalistes de France2 ont sûrement conservé leur droit à l'image et refuseront que vous diffusiez la discussion filmée que vous avez eu avec eux mais ce serait très révélateur pour nous que vous le fassiez quand même quitte à les flouter et à brouiller leur voix [ridicule mais l'intérêt est ailleurs]. On verrait alors des journalistes curieux et probablement ouverts à la discussion qui au final n'ont retenu que papy Mougeot passant par là par hasard avec sa boutade sur Hitler alors que Richard Gage faisait une conférence au même moment à quelques mètres de là.

  8. help !,

    C'est vrai, que c'était lamentable. Conclusion, chers internautes, justement et plus que jamais, continuons à nous connecter sur tous les sites d'information que nous offre (heureusement ) Internet...

  9. RTH20,

    Hmm, comme d'habitude.

    Je ne crois même pas qu'il faille aller poster pour protester / contester sur leur forum. Je veux dire... Rien que le fait qu'on nous reserve pour la nième fois cette odieuse et fausse rumeur des 4000 juifs qui n'ont pas été travailler, qui a été démentie et rejetée par tous les groupes d'information sur le 9 11 depuis plusieurs années, montre toute la dimension et l'épaisseur de la mauvaise foi dont est emprunt l'ensemble du reportage.

    Quand on connait tout le travail qui a été fait depuis des années, les enquêtes, les témoignages, pour finalement se rendre compte qu'un journaliste de télévision reviendra tjs sur ce même point, nonobstant tout le reste avec mépris...Que voulez-vous faire devant tant de mauvaise foi ? Il est évident qu'il ne veut pas voir, qu'il ne veut pas lire, qu'il ne veut pas entendre, qu'il a raison et que tous les autres ont tort, alors dans ce cas je ne comprends pas pourquoi il faudrait encore aller en discuter.

    Je ne pense vraiment pas qu'il faille s'émouvoir de ce genre de provocations gratuites, aussi blessantes et vulgaires fussent-elles. Il faut avoir le courage de courber le dos, de tendre l'autre joue et de continuer malgré tout à lire, à réfléchir et à échanger avec courtoisie et ouverture d'esprit.

    Une petite note optimiste pour conclure; J'ai récemment, et à ma grande surprise, découvert que deux de mes amis n'avaient jamais entendu parler du WTC 7 (A tel point que l'un d'eux m'a demandé si j'étais sûr que cette tour avait bien existé et qu'il ne s'agissait pas là d'un trucage) j'ai donc pu leur transmettre l'adresse de ce site en les invitant à regarder 911 press for truth et quelques autres documentaires :)

    Ne cédons pas à la peur, à la colère ou à la frustration. De très nombreuses personnes redécouvrent l'histoire du 11 septembre tous les jours et il est arithmétiquement démontré que la balance bascule lorsqu'on passe de 49 à 51% !

    Préparez-vous donc à entendre ce même journaliste accuser bientôt ceux qui croient en la culpabilité de Ben Laden d'être révisionnistes ! :x

  10. stOos,

    Ah ils sont très très fort à france2 !!!

    Par exemple lorsqu'ils font un reportage sur des partisans d'une théorie alternative sur le 11 septembre et que ceux-ci décident de filmer l'équipe de France2; on entend que c sans doute parce qu'ils sont parano !!!

    Mais se sont ils jamais demandés (france2, voir les médias en général) s'il n'ont pas tout fait pour qu'on se méfie d'eux ?!

    Si la "télé" pense qu'on est des moutons dépourvus du moindre neurone alors elle ne mérite pas d'être allumée.

    Ce qui m'énerve le plus c'est qu'en soutenant la thèse officielle du 11 septembre les médias laissent l'armée des usa tuer de pauvres innocents encore et encore. Faut il ammener des cadavres d'Irakiens devant les portes des grands médias pour qu'ils se rendent compte que tuer des gens sur un énorme mensonge c'est on ne peut plus infâme !!

    Le 11 septembre à été un catalyseur pour leur guerre, mais il deviendra le catalyseur de la vérité et de liberté.

  11. JB,

    Les journalistes ne supportent pas que l'on remette en cause les informations qu'ils nous communiquent (qu'on leur dit de nous communiquer ?). Alors lorsqu'ils s'appercoivent que a cause du grand-mechant-vilain-tout-pas-beau Internet, ils perdent leur monopole sur l'information, et que, pire, on les y contredit, eux qui detiennent pourtant la Verite absolue et universelle, forcement ils montent au creneau et partent en croisade pourfendre les sites d'information independants qui permet aux gens de s'exprimer -o heresie- librement.

    Avec un complement : tout ce que les gouvernements nous disent est parole d'Evangile et ne peut etre soumis a quelconque critique... Apres la separation de l'Eglise et de l'Etat, il serait peut-etre bon, au XXIe siecle de s'attaquer enfin a la separation de la presse et de l'Etat.

    Cette emission donne bien le ton et rappelle par bien des points l'emission du "mediateur". Le contexte est different, mais le but est identique : faire semblant de donner la parole au public, pour non pas entendre son opinion, mais pour se justifier (assez grossierement dans la plupart des cas), et clore systematiquement par une belle tyrade journalistique, qui, decryptee se rapproche invariablement de :

    "Nous, nous sommes des vrais journalistes. Nous, nous sommes des professionnels. Vous autres, vous n'etes qu'un pauvre public qui ne connait rien a notre metier. Laissez l'information a nous autres journalistes, et n'envisagez meme pas de nous critiquer car nous en savons plus que vous tous reunis. Nous sommes Journalistes Professionnels, donc nous avons raison. Si vous n'etes pas d'accord avec nous, c'est que vous avez tort."

  12. Borissefr,

    Rien à rajouter sauf peut-être..........Merci et bravo pour votre travail!!
    Je penses que je vais vendre ma télé :)

    ......Et dire que l'on paye une redevance :(

  13. zazar,

    Qu'ils continuent de se discréditer. Quand tout le monde se sera barer sur Internet et que leurs employeurs
    n'auront plus besoin d'eux, comment vont-ils payer leurs beaux appartements parisiens ?

    Pauvre France.

  14. Zazar,

    PS : si vous pouviez remplacer "employeurs" par "maîtres".

  15. M.T.,

    Je n' ai pas regardé la vidéo jusqu' au bout tellement ce reportage me désole.
    Et je suis très heureux de n' avoir jamais eu la T.V. à mon domicile. C' est très bon pour l' indépendance d' esprit, le recul,...
    Dans tous les cas, bravo pour votre site et pour vos articles, précis et honnêtes, que j' étudie régulièrement.

  16. Twist86,

    Tiens tiens...

    Ca me rappelle une émission du même genre qui est passée sur la principale chaine de télévision belge (RTBF) le 10/09/2008 dans 'Questions à la une' : "11/09: nous a-t-on caché la vérité ?"...

    Cette émission était aussi bourée d'amalgames et d'approximations et n'avait aucune objectivité. Le parti pris des journalistes était flagrant.

    Mais au moins, ces émissions des médias mainstream qui appuyent aussi aveuglément et avec médiocrité la version officielle font de la publicité à toute cette controverse sur le 11 septembre et elles ont donc au moins le mérite de continuer une certaine prise de conscience de la population.

    Si vous avez un peu de temps passez voir les réactions laissées sur le site de la rtbf suite a cette émission belge.

    http://www.rtbf.be/info/societe/divers/1109-nous-a-t-cache-la-verite%C2%A0

  17. BJKB,

    Mon premier message a été supprimé. C'est vrai qu'en lisant cet article j'étais tellement outré que j'y suis allé fort avec les journaleux. Je reste tout de même persuadé qu'il n'y a pas de cadeaux à leur faire. Ayant trop peur de perdre leur job, Ils ne nous en feront pas.

  18. aurelien,

    "« Pourtant sur leur site, on trouve des déclarations sans ambiguïté. »"

    Jean-Marie Bigard, dont tous les médias ou presque ont parlé... C'est du n'importe quoi ce documentaire.

  19. mat,

    Les journaleux sont enfermés dans leur certitude, à savoir qu'il n'y a qu'eux qui savent/peuvent recouper et vérifier leurs infos. Eux il savent séparer le bon grain de l'ivraie (leur bon grain à eux), et nous, nous serions tout juste bon à avaler ce qu'ils nous ont prémachés.
    Oui, internet véhicule toute sorte d'information, la bonne et la mauvaise, comme dans toute communauté humaine ! Mais prendre les internautes pour des guignols qui ne savent pas utiliser ce qu'ils ont entre les oreilles pour établir leur jugement, voilà leur faute !
    Plus les citoyens éteindront leur télé et se forgeront leur intime conviction sur le monde qui défile sous leurs yeux, et plus ces nantis tomberont de leurs piedestals. Et c'est tant mieux

  20. magneticpole,

    On pourrait a titre d'exemple et de rappel citer le rôle nauséabond des médias officiels , il y a longtemps c'est vrai , pour avoir trompé la population sur les avantages et les risques des emprunts russes. Si à l'époque l'internet avait existé et qu'un débat public s'y développait ...

    A lire un petit rappel historique:

    http://www.24hgold.com/actualite-or-argent-10-Decembre-1888--le-premier-emprunt-russe--Preter-a-la-Russie-c-est-preter-a-la-France-.aspx?langue=fr&articleid=352138_Chronique_de_la_dette

  21. Phoebus,

    Un jour, tôt ou tard, la vérité éclatera, c'est inévitable. Ce jour-là, que diront-ils, ces journalistes ? Il leur faudra bien prendre le train en marche tout en mettant le plus grand soin à faire oublier que tous leurs efforts n'ont jusque-là porté qu'à le faire dérailler. Rien que pour voir comment ils feront pour se sortir de cette mélasse-là, j'ai hâte que ce jour vienne. On les entends déjà, leurs : "Nous sommes en mesure de vous révéler aujourd'hui, après une longue et minutieuse enquête de notre rédaction..."
    Ah ! les risibles marionnettes !...

  22. Arturo,

    Une journaliste française en OFF déballe tout dans cette vidéo. Il n'y a rien à rajouter. C'est très clair.

    http://www.dailymotion.com/bookmarks/entada/video/x5xyky_reopen911-les-mdias-interview-part_news

    auto-surveillance et auto-censure. pression larvée et insidieuse. de moins en moins d'investigation approfondie. pas de marge de manoeuvre et attention, c'est chaud ! (politique). le 11/9, ça resortira dans 30 ans comme la guerre d'Algérie.

    Denis Robert, journaliste d'investigation, la ouvert sur un gros grain de sable pour le système (l'affaire Clearstream). Résultat: 40 procès.

    ça refroidit les possibles nouvelles vocations à sortir du rang effectivement. Rien à gagner et tout à perdre.

    La nomination des chef de rédaction n'est jamais complètement indépendante [euphémisme]. A partir de là, tout est verrouillé.
    Seul le Canard Enchainé aurait une rédaction indépendante en France mais sur le 11/9, c'est le black-out complet.
    Le canard méprise les chercheurs de vérité du 11 septembre et les qualifie de zozos.

    La France donne des leçons de morale au reste du monde sur les droits de l'homme et la démocratie. Et sur la liberté de la presse ?

  23. Thomas91170,

    A j'te jures ces médias à peine spotted qu'il su.. les ricains nous font passé pour des illuminés car ça vien du net mais en attendant des tours de 400 metre super lourd tombe en 9 sec ce qui fait du 12 étages par seconde une vitèsse de chute de 140 kilomètre heure la chute libre quoi et on veut nous faires croires qu'c'est 2 stupides avion qui on fait ça gné o_O...

  24. neurone,

    ... Concernant le dossier du 911, "voui" "Mônsieurs" les journalistes la vérité est ailleurs ! Il semble que cela devienne le sport de la télévision de régulièrement "descendre" internet, de fustiger ce média, alors que reconnaissez le... ! vous l'utiliser chaque jour, vous même, pour y lire la presse, ou via wikipédia pour y trouver les informations libre et gratuites d'une encyclopédie, encyclopédies papier que vous n'ouvrez plus l "Voui" dans internet il y a du meilleur et du pire ... mais bon à la télé aussi, enfin surtout !!! Et votre reportage vient rejoindre la cohorte des dossiers poubelles, qui élimine toute crédibilité de votre métier à titre d'informateur, mais se place résolument dans celui du clown, du spectacle que nous joue les pouvoirs de cette société actuelle ! Et vous préférez, suivre ces derniers, faire les clown du fond de la classe... mais la Vérité est ailleurs, nous l'avons bien compris (Thernobyl, Sac de riz Kouchner, ADM/Irak, Outreau, et pour france 2, l'affaire Allègre rapporté dans le 20h ... etc. ) !!!

    Note, concernant le site hoax point com, je vais m'empresse de faire relever par un Huissier de Justice, l'absence d' "Analyse" toujours "en cours", que je trouve bien étrange, comme c''est étrange ... !!! ... The truth is out-there

    A bon entendeur, la vérité vaincra ...

  25. rémi,

    j'ai jeté ma TV le jour ou j'ai vu le reportage de Pierre Carles " pas vu pas pris "

    http://www.dailymotion.com/fanstes/video/xf9j1_doc-pas-vupas-pris-12

    J'ai pas toujours fait des bons choix dans ma vie , mais celui de balancer ma TV , là j'en suis fière !!!
    HO les malotru !!!

  26. santune,

    Me concernant, cela fait 8 ans que je n'ai plus de télévision. Du coup, plus de redevance.

    Je m'informe systématiquement sur le net avec une connexion à 29 Euros

    Cela me permet de consulter aisément les sites alternatifs

    J'en ai rien à péter de la TV.

    De temps en temps, un petit DVD sur mon Mac tout en fumant ma cigarette

    Je ne vais plus au resto car cela coûte cher et que l'on ne peut pas fumer.

    Cette put... de société liberticite m'attriste

    signé : un gus qui aime la vérité non frelatée

  27. Benji,

    On pourrait ajouter que 99% des journalistes des médias officiels ont fait campagne pour le OUI à la Constitution européenne en 2005, et aujourd'hui pour le Traité de Lisbonne, son nouveau nom.

    Au moins, sur la Toile, il y avait diversité d'opinions, plus proche des résultats dans les urnes (54,7% de NON)...

    http://www.levraidebat.com

  28. Tortuga,

    @ Phoebus

    Ce jour-là, ils diront qu'ils savaient, mais qu'ils ne pouvaient rien dire parce qu'ils avaient reçu des menaces, que leurs familles étaient en danger, et patati et patata ...

    Une chanson me revient en mémoire :

    "Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté... "

  29. Phoebus,

    Qu'ils savent, c'est certain, au moins pour la grande majorité d'entre eux : aucune raison de penser qu'ils sont plus cons ou plus bornés que la moyenne. Maintenant, qu'ils osent avouer qu'ils savaient mais qu'ils ne pouvaient rien dire, ça, franchement, ça m'étonnerait beaucoup : ce serait là une honnêteté de conscience dont ils ont trop fait la preuve qu'ils en sont totalement dénués. Ils ne défendent que leur bifteck, ou leur gamelle de soupe.
    Il y a plutôt gros à parier que, le jour où ils ne pourront plus faire autrement, ils feront état de cette vérité en prétendant qu'elle vient juste d'être portée à la connaissance du monde, que les délirants racontars des "zozos conspirationnistes" ne s'appuyaient sur rien de cohérent et que cette vérité n'a pu enfin voir le jour qu'après une VRAIE enquête menée par de VRAIS journalistes des médias officiels.
    Ce jour-là, ils seront sans doute encore plus pathétiques qu'aujourd'hui, mais qu'est-ce qu'ils en ont à foutre ? Ils sauront bien se débrouiller pour que leur crédibilité n'en paraisse pas entamée, et le grand public continuera à n'y voir que du feu en continuant de se dire : "Quand même, heureusement qu'ils sont là pour nous informer..."

  30. rémi,

    sans doute !

  31. Arturo,

    Ex-grand reporter à Paris Match et TF1, Jean-Pierre Van Geirt raconte comment il a été utilisé par Yves Bertrand pour tenter de discréditer Nicolas Sarkozy au début des années 2000, notamment avec l'affaire Clearstream.

    http://www.dailymotion.com/video/x7mbd0_bertrand-confession-dun-indic_news

    Un de ces journalistes mercenaires qu'affectionnait Bertrand.
    C'est chaud ! comme ils disent dans leur millieu.

    Il est beau le journalisme français. Quand on pense que le service public sera encore plus "serré" avec la main mise prochaine INDIRECTE de l'UMP sur le contenu des programmes. "Ils" ne diront pas ce qu'ils aimeraient voir mais juste ce qu'ils ne supportent pas sur le service public. C'est complètement différent effectivement.
    De belles hagiographies sur les membres du gouvernement en perspectives. Kouchner n'aura plus à redouter des présentations narquoises de sa grande personne par des journalistes encore un peu trop libres à son avis. Tadéi et son dangereux direct quotidien devrait rapidement passer à la trappe et être remplacé par de belles pièces de théatre. ça fera plus d'audience et ça détendra le public en ces périodes de crise. Que demande le peuple !

  32. Poupix,

    Un de mes romans préférés est " Le portrait de Dorian Gray" d'Oscar Wilde.
    Le héros conserve jeunesse et beauté pendant que son portrait vieillit à sa place.Un portrait où apparaissent, au fil du temps, les stigmates de la noirceur de son âme.

    Evidemment, tout le monde n'a pas un portrait planqué quelque part pour voir à quoi il ressemble. On est bien obligé de trainer sa tête avec soi. D'ailleurs, il y en a, à la télé, qui commencent à avoir de drôles de têtes.

  33. Fred,

    Attention, ce reportage ne portait pas sur le 11 septembre, mais sur les sites d'info sur Internet. Le 11 septembre est pris comme illustration d'une information "fausse" qui a la dent dure sur la toile.
    Les journalistes "normaux" n'aiment pas la nébuleuse d'information du Web. C'est connu. Ce reportage visait à décrédibiliser l'info du web.
    L'idée de base nécessitait donc de casser reopen, pas de creuser la question.
    D'ailleurs, à mon avis, les journalistes ne remettent sincèrement pas en cause la thèse officielle.
    Les autres thèses sont sans doute tabou notamment parce que les "compisrationistes" sont amalgamés dans un tout qu'ils ne veulent pas suivre. En plus de cela, certaines thèses mettent en cause Israël et il y a cette histoire de texto "envoyé aux juifs" avant les attentats...cela a donné une idée d'antisémitisme au mouvement pour la vérité sur le 11/9/01.
    Ce reportage montre que quand on veut faire passer un message, on peut le faire. Cela illustre un manque d'honnêteté journalistique qui aurait dû creuser un minimum avant d'embarquer reopen dans son reportage. Mais bon, c'est le truc qui donnait le plus de matière.

  34. Lugo,

    Beau travail. (celui de Reopen évidemment)

  35. Mijar,

    Je suis belge et on a eu le même style d'émission chez nous:
    Les internautes sont débiles et incultes, seul les vrais journalistes délivrent la "vraie" information... Alors que tout le monde sait bien que telle chaîne est dirigé vers telle tendance politique etc...
    Ils veulent juste maintenir leurs audiences et améliorer notre "lobotomisation"... Et pauvre Bigard, c'est bien la preuve que l'on dit pas ce qu'on veut. Un lynchage médiatique, y a pas d'autre mots. Il faudrait créer un site style reopen911-->SoutenonsBigard...

  36. Tim,

    Depuis que j'ai visionné 9/11 Mysteries ma vision du journalisme a été profondément boulversé.
    J'ai creusé et j'ai trouvé des choses incroyables sur le web.
    Autant nauséabondes que intéressantes.
    Néanmoins les sceptiques ont le devoir du doute et de la modération,
    contrairement aux médias Mainstream qui attaquent férocement et sans relâche les médias "alternatifs".
    Nous devons donc nous poser des vrais questions concernant ces attentats et ne pas sombrer dans une "frénésie conspirationniste".
    Si l'hypothèse soutenue par les sceptiques (Reopen911, architects for 911 truth, pilots for 911 truth, fireman for 911 truth ...) paraît hallucinante, une chose s'avère être certaine les versions officielles du Nist / Fema et co sont des études baclées qui éxigent une nouvelle enquête indépendante.
    Cf architects for 911 truth -> plans des twin simplifiés et échelles des IPN et structures métalliques faussées entre autres, dissimulation de preuves (Structures métalliques), évènements exceptionnels à répétition, preuves de présence et d'utilisation d'explosifs sur les site du 9/11 etc etc.
    Il est à mon avis choquant de voir trop peu de journalistes "Mainstreams" adhérer à ce devoir de questionnement et d'impartialité étant donné la gravité des faits.

  37. parousnik,

    La vérité sur les événements du11 septembre 2001 comme ceux de Madrid et de Londres finira par éclater au grand jour car elle est servie par des êtres ...honnêtes, courageux et dignes... Nous savons tous qu'il n'y a rien a attendre des carpettes et autres tafioles des médias de masses... il n'ont de journalistes que la carte...et d'humain a peine l'ombre....

  38. B.A.BA,

    Est-ce que l'autocensure particulièrement violente que vivent certains d'entre ceux qui savent et se taisent est suffisante pour qu'ils continuent de se taire ?

  39. Wetz25,

    Pfff pourquoi ne suis-je pas surpris? De la désinformation, rien d'autre!

  40. Manu,

    Pour l'avoir vécu par l'intermédiaire de ma petite amie, à l'époque étudiante à l'IUFM de Grenoble et qui avait été filmée une journée avec ses collègues pour un reportage sur la formation des futurs enseignants, je vous confirme le parti pris habituel de l'émission "Complément d'enquête". Je me souviens qu'à l'époque, tous avait été écoeuré par le montage final qui ne reflétais pas du tout les discours tenus auprès des journalistes durant la journée. Seuls quelques parties d'interviews avaient été retenus et comme par hasard on retrouvait les clichés habituels histoire d'orienter le téléspectateur (Ex: Le prof qui déblatère son cours dans un langage de thésard,...à croire que l'ensemble des cours se passe de cette manière ce que sous-entend la voix off!!.... et j'en passe...)
    Je ne vous cache pas que lorsque "Arrêt sur image" s'est arrêté, mon opinion envers la presse papier et TV a été plus que conforté.
    Au fait, petit rappel à nos amis de France 2, TF1, etc..... Pujadas qui trouvait le moyen d'annoncer le retrait de Juppé en politique alors que celui-ci disait tout le contraire sur la chaine d'en face..... Ca c'est de l'info mes amis!!!!.....La quantité au détriment de la qualité, voilà comment ca marche aujourd'hui. C'est désolant d'en arriver au même niveau que des chaines comme FOX NEWS!!!!
    Bref il y aurait trop à dire sur le sujet, je m'arrête là!!
    A+

  41. carnyx,

    Val a son meilleur comme d habitude.

    Ce mec est un symbole a lui tout seul,comique d extrême gauche hier,petit procureur atlantiste aujourd'hui.

  42. rémi,

    Et dire qu'ils vont disparaitre .... Çà va être triste ... Ils étaient amusant je trouve quand même !

  43. job,

    Faire passer les révisionnistes du 11-septembre pour des négationnistes antisémites est une tactique qui me révolte. Dès que l'amalgame est posé, on bloque le débat et on ne peut plus aller plus loin.

  44. bzfnjkvmzn,

    Une nième preuve d'un BenLaden Gate qui se répand.

  45. Moizzze,

    Vous pensez que je devrais leur demander des droits d'auteurs pour l'utilisation de mon clip ???
    => http://www.dailymotion.com/Moizzze/video/x6hoa8_united-for-truth-nwo-911_news

    ;-)

  46. abbc,

    http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article76751

  47. steve,

    Bonjour à tous.
    Comme je suis heureux de lire tous ces messages qui annoncent l'abandon prochain (ou passé) de la télévision. Ce media du siècle dernier, tel une bête blessé (dans son amour propre?) lance ses derniers assauts aussi violents que vains. Rappelez-vous qui est derrière la façade colorée de votre écran de télévision: des groupes industriels qui ont tout intérêt à maintenir les masses dans l'ignorance et la bêtise.
    Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, je vous conseille vivement Le tube de Peter Entell. Plus jamais vous ne regarderez un écran de la même manière.
    Refusez l'audience captive, utilisez par exemple http://www.tvbgone.com/cfe_tvbg_main.php pour éteindre les télés partout où vous passez.

  48. Arturo,

    A VOIR ABSOLUMENT : L'envers du décors de l'émission : EXCELLENT ! Atmoh communique vraiment très très bien pour son association.

    http://www.dailymotion.com/video/x7ufgz_atmoh-par-france-2_news

    De toute cette interview, le journaliste en a rien gardé. Il a voulu faire dire à Atmoh qu'il était paranoiaque et sectaire dans sa vision des choses. Raté mais il a quand même fait passer le message qu'il voulait à la TV. ça m'a encore plus ouvert les yeux sur la malhonnêteté de ses journalistes qui s'offusquent lorsque on leur parle de manipulations mais qui refont exactement la même chose que les autres une énième fois.
    Pendant les procès staliniens, il fallait faire avouer les mauvaises pensées en insistant lourdement aussi. Drôle d'ouverture d'esprit pour un jeune journaliste.

  49. Toph,

    Celà montre, encore une fois, que les médias sont d'une patialité affligeante.
    D'ailleurs, ça m'amène à un blog qui a eu la formidable idée de mettre au même niveau Wikipedia et les médias traditionnels :

    http://blog.fedora-fr.org/renault/post/Et-si-Wikip%C3%A9dia-r%C3%A9v%C3%A9lait-les-d%C3%A9fauts-des-%C3%A9mdias-traditionnels

    Finalement, on se retrouve dans une situation où les médias ont peur pour eux et tentent, par tous les moyens, de décridibiliser l'information citoyenne via la critique du réseau Internet en resortant de vieux clichés.
    Mais autant de désinformations et d'incompétences ne fait-il plus de bien que de mal pour le mouvement de la vérité pour le 11/09 ?

  50. Fab,

    une perle du Monde

    http://www.lemonde.fr/le-monde-2/article/2009/01/06/on-nous-cache-tout-on-nous-dit-rien_1136732_1004868_1.html

  51. poupix,

    Il n'y a pas eu de complot pour tuer Kennedy, sans doute ? Et Martin Luther King ? François-Ferdinand de
    Habsbourg ? Pas de complot non plus durant le règne des Médicis ou des Borgia ? Si la véritable histoire
    nous était révélée, il faudrait réécrire tous les manuels scolaires (C'est Napoléon qui disait : "Qu'est-ce que
    l'histoire sinon une fable sur laquelle tout le monde est d'accord").

    J'imagine qu'autrefois le roi ou le seigneur du coin devaient payer quelque comédien pour aller noyer le peuple de sornettes sur la place publique. Ca n'a guère changé depuis.

    Et peut-être que les vilains conspirationistes ont sauvé des vies, Mesdames et messieurs des médias ?
    Qui sait si, ne rencontrant ni résistance, ni critique, ni personne pour remettre en cause la version officielle,
    les fous de guerre du pentagone n'auraient déjà frappé l'Iran ou un autre pays ?

    Bonne(?!) année quand même à tout le monde (sauf aux 53%).

  52. Domino,


    Je viens d'apprendre que d'après les sondages, 50% des français ne croient pas ce que les journalistes racontent.

    Faut dire qu'à force de nous gaver comme des oies de conneries en tous genres, on finit par avoir le dégueuli.

  53. robin,

    Au risque d'être naif il existe donc bien des moyens légaux d'attaquer France 2 : diffamation, non respect du code de déontologie, refus du droit de réponse légal etc.

  54. Domino,

    ALERTE INFO : Complément d'enquête risque d'en remettre une couche le 19 Janvier avec un sujet
    intitulé " Le Danger Internet ". Danger avec un grand D dans le texte pour bien fout' les j'tons, des fois
    qu'on aurait envie de rire.

  55. kialmi,

    La télé rend fou, mais tout le monde ne se soigne pas !
    Cette émission semble bien être le pire du pire qui puisse se faire dans le genre !... Et pas seulement sur le 911 ! Si vous voulez être désinformés, y'a pas de meilleur créneau horaire... ni de meilleure émission à TV-Sarko ! A ma connaissance, il n'y a jamais eu de "complément d'enquête" respectant une quelconque déontologie... c'est même exactement le contraire !

  56. Johann,

    1) Personne n'est obligé d'avoir une télévision chez lui;
    2) Philippe Val est un nouveau chien de garde; un chien de garde ça obéit, ça ne réfléchit pas;
    3) Les 98% des informations qui passent aux téléjournaux n'ont aucun intérêt.

    A part ça, bien sûr que l'administration US est derrière les attentats du 911. C'est la seule conclusion possible après l'examen des faits. Seule celle-ci a pu empêcher une enquête sérieuse et faire disparaître les preuves.

  57. Morpheus,

    Voici ce que j'écrivais le 23 mai 2008 sur une autre page web. Je ne garde que les passages les plus pertinent quant au sujet de cet article.

    Autre principe sur lequel repose notre action, est le cadre des libertés individuelles (...) la fonction même du journalisme, qui est l’information aux citoyens, s’étend également à tout citoyen, vous et moi y compris.

    Dans un article intitulé « Le bonheur d’être journaliste belge », publié le vendredi 23 mai 2008 dans le journal Le Soir et écrit par le journaliste français Edwy Plenel (ancien rédacteur en chef du Monde), celui-ci tire la sonnette d’alarme sur ce point, face aux agissements plus que suspect du gouvernement Sarkosy.

    (...)

    Le commentaire de la jurisprudence strasbourgeoise, nous dit-il, enfonce le clou : « Les juges admettent ainsi une certaine dose d’exagération et même de provocation de la part des journalistes qui peuvent rapporter des propos qui heurtent, inquiètent l’Etat ou une fraction quelconque de la population. Ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels il n’est de société démocratique. »

    Edwy Plenel précise : « Ce droit à l’excès n’est évidemment pas un privilège corporatiste. Il renvoie à une liberté fondamentale dont les journalistes sont l’instrument mais dont ils n’ont pas le monopole, liberté définie par l’article 10 de la Convention européenne des droit de l’Homme et accordée aux citoyens, à tous les citoyens : "Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considérations de frontières."

    Ainsi en est-il, précisément, de l’ensemble des échanges auxquels nous nous livrons, en ce compris les éventuels projets d’actions citoyennes, relevant uniquement, non du droit, mais du DEVOIR de tous citoyens d’exercer SON pouvoir en vue de préserver et d’améliorer le sort des êtres humains, de tous les êtres humains, au sein de la société dont ils font partie.

    (...)

    Et je terminais par cette phrase que je réitère ici : " Nous sommes le peuple. Nous sommes souverain. Nous sommes légitime. "

  58. ahlala,

    Philippe Val, encore un libertaire devenu dictateur !
    "Il n'y a jamais eu d'avions sur les Twin Towers" => Il fournit là tout ce qu'attendaient les journaleux de "complément de recette" ! Apparenter ceux qui souhaitent un nouvelle enquête sur 11/09 à des illuminés de la dernière heure pétris d'antisémitisme !
    Trop puissant, l'amalgame !

    Val, quelle pathétisme !

  59. Olive,

    soyons positif!
    Un jour il n'y aura à peu près plus pour regarder la télévision que les 1000 personnes selectionnées pour l'audimat, ceux qui ont cru qu'on leur ordonnait d'être devant leur télé tous les jours pour choisir les chaînes! Leur assiduité toute scolaire fait croire aux annonceurs qu'il y a des millions de gens devant leur poste, ça fait des gros budgets pubs, ça fait des gros salaires dans les médias officiels... Youpee... Alors qu'en fait.... Ca devient le désert! Et c'est tant mieux. La télé-infotainment n'intéresse presque plus personne, à part les malades dans les hopitaux, les gens âgés malheureusement cloués chez eux, et quelques ménagères de moins de 50 ans esseulées dans leurs maisons vides de banlieue. C'est vrai j'exagère, mais la vie est ailleurs. Eteignez vos télés.

  60. Patrick Ferner,

    En juin 2008, le magazine Télérama s'interrogeait pour savoir s'il y aurait de journaux de 20h à la rentrée de septembre. Il s'appuyait pour cela sur une étude qui montrait que le public pour ces prétendues grand-messes de 20h était constitué majoritairement de téléspectateurs de plus de 50 ans, et mettait en exergue le fait que les jeunes se détournaient de ces journaux d'"information" au profit d'internet. On trouve là l'explication de l'aigreur de ces journalistes qui ne le sont que par leur diplôme. Ce qui les gêne par dessus-tout, c'est que sur internet, tout se sait. Ils ne peuvent plus pratiquer leur sport favori : la rétention d'information, base du mensonge par omission. Quant à donner des leçons de déontologie, il y a de quoi rire quand on se souvient de l'interview bidonnée de Fidel Castro par Patrick Poivre d'Arvor et qui n'entraîna aucune sanction de la part de ses patrons de TF1. Ou de la gigantesque manipulation des prétendus massacres de Timishoara en Roumanie. Ou d'accuser les internautes de propager des rumeurs alors que ces grands professionnels autoproclamés vérifient de moins en moins leurs sources, tant la course au scoop l'emporte sur toute autre consédiration.

  61. b-dav,

    J'ai du mal a croire que des journalistes professionels puissent faire des reportages aussi nuls...

    J'ai même l'impression qu'ils ont délibérement baclé leur travail pour décrédibiliser ces idées nauséabondes!

  62. Nicol@s M,

    France 2 (et les autres) sont vraiment des exemples de professionalisme et d'impartialité...
    http://www.dailymotion.com/search/cia/video/x7r15o_honte-a-vous-france-2_news

    http://www.dailymotion.com/search/erreur+france+2+gaza/video/x7z7cb_gaza-et-lerreur-de-france-2-bestof_news

    http://www.dailymotion.com/search/erreur+france+2+gaza/video/xl8jf_leffroyable-imposture_news

    http://www.dailymotion.com/search/cia/video/x6ryy3_regardez-comment-les-medias-vous-ma_news

    Voici un documentaire très interessant sur la vision occidentale de l'arabe...à méditer.

    http://www.dailymotion.com/playlist/xs1fq_LeVraiSarko_levraisarko/video/x84i21_comment-le-cinema-represente-les-ar_news

  63. bertrand,

    La volonté trouve, la liberté choisit. Trouver et choisir, c'est penser (Victor Hugo)

    La liberté commence où l'ignorance finit.

  64. bond,

    un journalisme qui respect ce métier doit aujourd'hui en changer pour ne pas souffrir de l'amalgame actuel...?!

  65. agent orange,

    Il y a trois types de journalistes:

    - Ceux qui ont démissionné ou été virés, parce qu'ils refusent de cautionner la propagande du pouvoir. Certains d'entre eux poursuivent leur indépendance critique et professionnelle à travers internet ou des livres, d'autres dégoutés, jettent l'éponge.
    - Ceux qui se couchent et s'auto-censurent constamment, de peur de perdre leur emploi et de ne plus être en mesure de rembourser leurs crédits bancaires.
    - Les chiens de garde, cettte meute toujours prête à tailler en piéces les hérétiques qui s'écartent ou contestent la Vérité Suprême du pouvoir.

    Grosso modo, voilà en résumé l'état de l'information en France.

  66. Franceliberte,

    La vérité est ailleurs...!
    Jamais une phrase n'a été mieux formulée, elle résume tout.

    Une seule solution pour reprendre vos libertés, jetez votre téléviseur !
    je l'ai fait il y 1 an mois, je suis moins stressé et beaucoup mieux informé par d'autres moyens que les chaînes TV.
    La carte de la peur est utilisée depuis des décennies, et a prouvé sont efficacité sous tout les régimes , totalitaire,..., ou pseudo démocrate, pour dominer les populations et les occuper à regarder ailleurs que dans la bonne direction.
    S'ils ne sont pas manipulés, les journalistes sont de connivence ou baissent l'échine devant les force occultes, pour ne pas perdre leur job et leur juteux salaires, sinon c'est le désert assuré pour qui s'y frotte.
    Qui les protège, personne!
    Il n'y a plus de journalistes actuellement, que des animateurs de l'info et on se demande s'il savent encore ce que veut dire le mot journalisme
    tout leur est fournis sur un plateau, il n'y qu'a débiter, et avoir la tronche d'un premier de la classe comme disait notre regretté Colluche.
    montage sur montage, orientés, pour manipuler le mental des gens.
    Quand ont voit des artistes, de vrais journalistes, trucidés professionnellement et même menacés de mort pour avoir donné leur opinion sur tel ou tel sujet, on se demande si nous somme encore dans le pays de droits de l'homme et des libertés.
    Comme à la BBC*, La TV et les chaînes radio ne sont plus dans les mains des Français, les forces du mal sont toujours derrières, avec un droit de regard sur tout les programmes et en imposent même les leur et leur journalistes comme aux USA.
    Devoir de mémoire oblige, il faut maintenir la pression pour garder le pouvoir, la meilleur arme, bien sur, les médias.
    Le régime du troisième reiche l'avait déja compris à l'époque en créant le ministère de la propagande.

    Y a t'il encore des vrais Français en France jaloux de leu pays, on se le demande ?
    on commence d'ailleurs à se demander, si la création de la CEE, n'a pas été pensée dans ce sens, pour diluer tout esprit patriotique, et du coup toute revendication ou contestation .

    Il reste une solution peut être, on va tous se mettre à l'anglais pour regarder El Djazira ! c'est la seule chaine ou les journalistes se mouillent encore le maillot sans être menacé par leur hiérarchie ou par des courrier anonyme dans lesquelles il y a des menaces et des balles.

    Ne m'appeler plus jamais France...., encore moins FRANCE TELEVISION.

    * recueillis des propos d'un interview d'un haut responsable de la BBC sur El Djazira

  67. Kamel,

    Bonsoir à tous,

    et ce soir l'émission Spécial Investigation sur Canal+, en remet une couche : parti pris, amalgames, techniques de montage dépourvues de règles déontologique journalistique... Tenez bon Reopn 911

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911