Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

De la faillite des médias au délit d'opinion (laissez Marion tranquille!)

Posté par AtMOH le 05/03/2008

Petit billet d'humeur : Encore une fois, les médias font preuve d'une implacable logique.
Ces mêmes détenteurs du savoir qui publient jusqu'à plus soif les frasques passionnantes de Britney ou Paris, sont catégoriques: Marion Cotillard a dérapé!
Rendez-vous compte! Cette excellente actrice au faîte de la gloire se retrouve du jour au lendemain clouée au pilori pour avoir simplement évoqué ses doutes sur la version officielle des attentats du 11 Septembre lors d'une émission tournée voilà plus d'un an. Ce traitement médiatique soulève deux questions qui méritent que l'on s'y attarde.

La mauvaise foi des médias.

Si l'on recense les âneries et énormités issues des déclarations des célébrités (dont la gloire est souvent bien moins méritée que celle de Marion Cotillard), on trouverait facilement de quoi détrôner notre adorable oscarisée. Elle passerait même pour un prix Nobel en comparaison des écervelées téléréalisées pour qui l'écologie ou la face cachée de l'histoire ne sont qu'une tache sur leurs magazines féminins.

Petite revue de presse de ce jour: Britney dans une cabine d'essayage... Paris Hilton se baigne dans le champagne... Effectivement une actrice qui parle d'un évènement  historique majeur cela dérange  la société du spectacle ! Si, en plus, elle fait part de ses doutes sur une version impunément placardée sur tous les frontispices médiatiques avec pour post-scriptum: "Circulez, il n'y a rien à voir", cela justifie bien une relative chasse à notre sorcière bien aimée. Le succès encourage bien des jalousies!

Le message médiatique semble clair : une actrice doit gentiment rester dans sa case. Bien sûr une actrice peut commettre un album innommable ou s'étaler nue et ivre devant des nuées de journalistes. Ici rien d'impudique qui mérite le blâme. Par contre, faire part de son scepticisme sur l'histoire officielle du 11 Septembre relève d'un acte de rébellion ou d'un moment irraisonné!
En juillet dernier Libération prêtait aux associations pour la vérité sur le 11 Septembre le mérite d'être développés par les milieux ultra-conservateurs de la droite religieuse américaine et de rassembler l'extrême droite, l'extrême gauche ainsi que les islamistes (il ne manque que les 32% d'Américains et les familles des victimes ! sic). Aujourd'hui ce même journal qualifie les propos de Marion Cotillard de "dérapage" "douteux". Etonnant comme les journalistes déforment les propos : Marion Cotillard n'a jamais nié les attentats ni leurs douloureuses conséquences (cela n'a pas empêché Marianne d'écrire :  "Pour la jeune comédienne, c'est clair : il n'y a pas eu d'attentats le 11 Septembre"), elle pense comme les 110 hauts gradés américains de Patriots Questions que la version officielle mérite quelques vérifications !
Sommes-nous encore en démocratie pour que nos artistes soient muselés au moindre avis?

 

Le problème du traitement médiatique du 11 Septembre.

Bien sûr, au travers de l'abrutissement médiatique continu, le 11 Septembre apparaît pour beaucoup comme un évènement ponctuel appartenant au passé. Pour le quidam, à moins de faire partie des 1.5 millions de visiteurs du site ou des 18 millions de personnes ayant regardé nos vidéos, le 11 Septembre est à classer dans les lubies de gentils illuminés. Pas de chance : sur ces 2% de la population française il semble n'y avoir aucun journaliste ! Ou du moins, aucun journaliste ayant le courage d'aborder sérieusement ce sujet.
Il s'avère que les individus lambda sont beaucoup plus curieux et ouverts d'esprit que ceux censés INFORMER les autres. En effet, et cela pourrait faire l'objet d'une thèse de neurobiologie, il doit y avoir une différence flagrante entre un cerveau dit normal (le bon peuple) et celui du journaliste (celui qui informe le peuple). Le second par son statut, éprouvant une paresse certaine à la remise en cause.
A ce sujet, petite anecdote comme les médias les aiment, une source travaillant à Rue89 m'expliquait comment l'un des fondateurs, Pascal Riché avait traité le sujet lorsqu'il eut vent de la déclaration de Christine Boutin. Aucune recherche, aucune vérification ne vint entacher la rédaction de l'article: il restait somme toute courtois mais de la part d'un correspondant permanent à Washington ayant fondé un site d'information indépendant de qualité, on eût pu espérer mieux !

Je ne parlerai pas des articles de Marianne ou des insinuations très tendancieuses de certains chroniqueurs TV, nous sommes là très loin du champ journalistique. Rue89 à l'immense mérite de rester professionnel en restant factuel. Nous avons contacté bon nombre de "vrais" journalistes pour le débat au Parlement Européen, aucun ne pu venir...Manque de motivation et d'information sur un sujet nimbé de souffre!

   Bien sûr, notre modeste contribution informative est infiniment perfectible (et je m'en excuse auprès de nos lecteurs). Mais, quelques heures passées sur notre site permettent tout de même de prendre du recul sur la thèse officielle. La seule réponse de M. Riché aux 9 pages de commentaires fut : "L'enquête la plus complète sur la tragédie est, à ce jour, celle de la "commission du 11 Septembre"".
Je ne contredirai pas M. Riché sur ce point car c'est la seule enquête officielle réalisée à ce jour ! Mais il y a de quoi rire quand on sait que cette commission fut créée plus d'un an après les attentats et sous la pression des familles des victimes ( cf: le film 9/11 Press For Truth)

Voici quelques extraits d'une interview de Lee Hamilton vice-président de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001:

  • Lee Hamilton: Nous avons demandé au président Bush et au vice-président Cheney de témoigner, ils ont dit non. Nous avons réessayé en leur disant :  « Ecoutez, nous n’aurons aucune crédibilité en tant que commission si vous ne témoignez pas devant nous. »  Ils y ont réfléchi ; ils sont revenus nous voir et nous ont dit :  « Nous allons vous parler – Tom Kean et Lee Hamilton – mais à aucun autre membre de
    la commission. »
  • Q: La question est, si 40 millions de dollars ont été dépensés pour enquêter sur les infidélités sexuelles du président Bill Clinton, pourquoi le peuple américain et le monde ont dû attendre 441 jours pour qu’une commission avec un budget initial de 3 millions de dollars et une durée limitée à un an à peine, et comme vous l’écrivez et le documentez si bien dans votre livre, qui a dû se battre pour obtenir des accès ou même pour se servir de son droit de convocation, de peur qu’il y ait un retour de flamme sur la commission. Je veux dire, un événement aussi apocalyptique que le 11 Septembre, ça soulève la question : « Pourquoi l’administration a autant rechigné à financer cela, et ensuite le congrès, si peu enclin à donner de l’argent qu’il vous a laissé « jouer les pingres » pour en faire plus ? »
  • Lee Hamilton: Je pense que c’est parce qu’ils avaient peur qu’on finisse par désigner quelqu’un qu’on montrerait du doigt, en plein milieu d’une campagne présidentielle – « M. Bush c’était de votre faute » – ou même Clinton. Le président Clinton appréhendait également ce rapport.
     

Lee Hamilton a lui-même invalidé cette enquête. Et Il semble même que l’on puisse parler de tromperie délibérée de la part du Pentagone, selon le Washington Post du 2 août 2006.

S'arrêter aux résultats d'une enquête ne traitant même pas de l'effondrement du WTC7 est aussi risible que de prétendre que les dernières élections russes furent l'expression démocratique du peuple!

Alors faut-il laisser le 11 Septembre 2001 sombrer dans les abîmes d'Internet? Non, plus que jamais il y a nécessité d'une enquête professionnelle et indépendante expliquant ce qui s'est passé ce jour-là et vérifiant si les terroristes présumés furent aussi présents que les armes de destruction massive en Irak. Pays dans lequel, je me permets de le rappeler, des milliers de victimes civiles sont tuées par les Américains au nom de la guerre contre le terrorisme. Mais cela ne semble pas concerner beaucoup les médias...

[ terrorisme ] : «  acte de violence ou de destruction commis par des groupes dans le but d’intimider la population.

Le 11 Septembre reste, à ce jour, le seul prétexte officiel pour l'invasion de l'Afghanistan puis de l'Irak. Ces guerres furent justifiées comme étant une expédition punitive afin de capturer Ben Laden et les terroristes. Malgré l'opposition de l'opinion internationale les USA mènent depuis 2001 une politique guerrière et meurtrière assortie de lois liberticides imposées dans de nombreux pays.

Post-scriptum: 
Réitérant sa conviction profonde qu’un «Irak libre» stabilisera la région, George W. Bush annonce à son peuple que la présence de troupes américaines à Bagdad sera requise pour des années, voire des décennies. Il y voit moins un aveu d’échec qu’une nouvelle preuve de sa détermination. L'express 

 

Publié dans Revue médiatique | 50 Commentaires »

URL courte : http://reopen911.info/1620.html  

Commentaires (50)

  1. Dominique LW,

    Bravo c'est très bon ... mais largement au dessus du niveau des journalistes qui pérorent sur l'affaire du moment. Ceci dit, nous ne devons pas paniquer. Nous devons garder notre ligne, notre calme et une réponse comme celle-ci en est un parfait exemple. Nos arguments sont affutés et nos connaissances infiniment plus riches que celles de ceux qui se contentent de la VO, voir d'encore moins. Dans un débat honnête, nous ne risquons strictement rien.

  2. Amigo,

    Incroyable l'hebdomadaire Marianne s'est reconverti dans papier cul!

    http://img297.imageshack.us/img297/5021/hebdomadairemarianneor0.png

  3. Dede,

    "D'abord ils vous ignorent, puis ils vous ridiculisent, enfin ils vous combattent. Ensuite vous avez gagné." Mâhatma Gandhi

  4. pissefroid,

    Excellent article qui fait une synthèse des questions au sujet de l'attentat du 11 septembre 2001. J'ai l'impression qu'en france les encartés journalistes (ceux qui ont une carte de journaliste)sont de bons rédacteurs mais certainement pas de bons chercheurs. Le journaliste de presse française est comme un homme de cromagnon, en dehors du groupe il ne peut plus vivre, il ne veut pas être banni, donc il répète ce qu'il entend.

  5. eric martin,

    a propoes de marion cottillard et du 11 septembre 2001
    deja en france on aime pas ceux qui gagnent, alors une actrice qui rafle tout, ca indispose
    le jour ou la verité eclatera sur le 11 septembre et qu'on se rendra compte que tous ceux qui savant qu'on nous a trompé de a â z ne sont ni de gros abrutis , ni des iluminés , ni des adeptes dela secte thierry meyssan
    on touchera au but
    qaund on veut comme le fait la presse francaise ecrite ou ,tv, a ce point ridiculiser l' esprit critique , on est donc dans une rigidité qui confine a la lacheté,et c'est exactement ce qu'est la presse francaise tous medias confondus au sujet du 11 septembre 2001
    ah, nous gaver de star ac et de nous parler des problemes de carole qui n'aime plus eric, ca, c'est primoridal pour le bon fonctionnement du monde...
    continuons tous de voter bien sagement , consommons sans arret jusqu'a notre dernier soupir , et tout ira mieux dans le meileur des mondes,
    le communisme s'est effondré de sa belle mort, le capitalisme fera de meme, ce n'est qu'une question de temps, ca mettra 2ans 15 ans 100 ans 500ans mais il s'ecroulera car sa fonction principale de produire des richesses ce qui n'est pas en soi absurde,cree une overdose de souffrance planetaire d'ecart entre riches et pauvres mais c'est c'est cet ecart, ce manque de partage des richesses qui fait defaut sur toute la planete et qui en regit par la meme la geopolitique mondiale
    tant qu'on verra autant d'horreurs au journal tv du soir, horreurs qui corrobore ce non partage des richesses se traduisant par tant de souffrance qui mene a la haine de soi et donc des autres et donc des guerres ,des racismes,des individualismes, des communautarisme de la religions utilisée a des fins pitoyables, oui tant qu'on verra cela , c'est qu'une evidence nous saute aux yeux depuis fort longtemps " l'argent est plus importante que la vie d'un etre humain" ,....l'etre humain sert "le dieu argent" et c'est justement parceque nous sommes tous comptable de cela que le capitalisme perdure, aussi avant de critiquer un systeme, reconnaissons que nous l'alimentons a chaque seconde de notre vie...
    a mediter, s'il en fut...

  6. Mike,

    Je voudrais valider l'analyse de Eric que je partage sans réserve.
    J'ajouterais que le système est à ce point vérouillé que même si nous n'avons plus le désir ''d'alimenter'' le capitalisme, comme il dit, nous ne disposons d'aucune solution alternative !!!
    C'est pour moi la signature du cynisme érigé en art !!

    Du reste on constate bien que ceux qui ont éssayé une voie différente du ''moule'' s'enfoncent dans la violence ou la folie !!

    A ce stade, un seul mot d'ordre: réflechissons et... agissons en ne tombant pas dans les pièges les plus grossiers que sont la consommation, la publicité, le sport argent, la voiture qui rend con et l'accès à la propriété qui inféode.

    En fait, Sartre avait raison : l'existence précède l'essence; on pèse plus par ce que l'on fait que parce ce que l'on est.

  7. Kyja,

    A Mike :
    A ce stade, un seul mot d’ordre: réflechissons et… agissons en ne tombant pas dans les pièges les plus grossiers que sont la consommation, la publicité, le sport argent, la voiture qui rend con et l’accès à la propriété qui inféode.

    Ecoutes-ça : http://jerome.wentzel.free.fr/sons/serge_latouche_rouffach_26_mai_2006.mp3
    Et lis : http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/15716
    3 euros 50 sur du papier recyclé ! ;)

  8. swarm,

    @Mike

    Le fonctionnement même de ce site et de ce mouvement, à l'instar du fonctionnement des communautés open source et/ou des logiciels libres démontre au combien il existe une ou des alternatives.

    Elles n'ont pas besoin de décréter ni surtout de se formaliser en des mouvements hierarchisés avec pignon sur rue, l'automdération et le consensus ferme nécessaire pour y avoir sa place étant le meilleur garant de leur pérennité et de leur prospérité.

    Dans ce cadre, la "résistance passive" pacifique et concertée est un moteur d'une efficacité redoutable.

  9. aurelien,

    #2

    Excellent Amigo ;)

    #Article

    @ AtMOH, le problème des médias est qu'ils baignent dans la violence symbolique. Et beaucoup de journalistes littéralement "imbriqués" dans ce processus ne s'en rendent même pas compte. Le mur des médias est épais et c'est pourquoi les informations sensibles susceptibles d'en effriter leurs fondations sont écartées ou ridiculisées par des moyens plutôt indignes: s'en prendre aux personnes pour une ou deux phrases volées et les accabler aux yeux de tous pour cela. Comme si ces mêmes journalistes ne pouvaient pas déraper eux aussi. Peut-être se croient-ils à l'abri dans leur bunker rédactionnel pour insulter les personnes en toute impunité pour vendre leurs affaires ?

    A quand verra-t-on des médias un peu plus réfléchis et intelligents sur le marché de la presse ? Peut-être alors, le journaliste aura fait un petit pas pour l'homme, mais un grand pas pour l'humanité ;)

  10. f6,

    @ AtMOH
    En recevant webster Tarpley, John Paul Leppers à "entrebâillé une porte."
    Il réclamait des preuves à corps et à cri...
    Le dossier ReOpen http://www.reopen911.info/frontend.php/dossiers/pdf/quelle-est-la-cause-reelle-de-l-effondrement-du-world-trade-center.pdf de Steven E. Jones
    CONTIENT CES PREUVES !
    Le buzz de Marion C. est une belle occasion de relancer le débat sur la télé libre.
    JP Leppers qui déclarait avoir fondé sa conviction auprés d'amis journalistes bien informés.... est probablement un des plus "mur" pour consulter d'autres sources et comprendre que c'est la VO et ses incohérences grossières qui alimente le mouvement des truthers.
    Je pense qu'il faut lui transmettre ce dossier et lui demander de prendre le temps de le lire !

  11. aurelien,

    @ Swarm,

    Je pense que les initiatives individuelles sont aussi très importantes: la création ne surgit pas, la plupart du temps, de la concertation, mais bien souvent d'actes isolés et "hors-courant"

    Lorsque l'on recherche la pérennité et la prospérité, on ne recherche plus la vérité, et lorsque l'on érige des murs de défense et de protection, on perd un peu de sa liberté ;)

  12. Amigo,

    La site US ,Prisonplanet.com fait un parallèle entre Cotillard et Charlie Sheen, l'acteur américain a révélé ses doutes sur la version officielle du 11 septembre en 2006 , à la télévision ,et n'a jamais changé d'avis

    http://www.prisonplanet.com/articles/march2008/030308_refuses_recant.htm

  13. aurelien,

    Bon il est temps que l'on passe à des choses plus sérieuses maintenant.

  14. Swarm,

    @ Aurélien,

    l'évocation des mots prospérité et pérennité s'appliquait dans mon idée aux logiques de développement des "pseudos" structures que j'évoquais :-)

    pour autant je cacherais le fond de ma pensée en ne confirmant pas le fait que j'appelle de mes vœux que de telles logiques entrainent par elles mêmes de tels résultats pour l'avenir de la société;-)

    Pour le reste je me range bien volontiers à tes arguments, cela se passe à 100% dans les initiatives individuelles, et ce serait même tout le contraire de mes intentions que de dresser à tout prix de quelconques murs de défense et de protection...

    par contre souligner l'importance de mesures d'auto protection, est ce si peu opportun?

  15. MarcoH,

    salut tout le monde,

    ouais ouais...

    Reopenistes, allez sur les forums, mettez des appels sur les emissions télé/radio qui ont un répondeur...

    ne critiquez pas les médias, SOYEZ les médias !!

    Marco -------------

  16. Paul,

    Depuis le temps qu'il existe des preuves sur "la fausseté" du rapport officiel sur le 11 septembre, je ne peux plus imaginer davantage que nos dirigeants les ignorent. Ca fait trop de temps que Reopen et beaucoup d'autres font trop de bruit, pour que nos têtes pensantes n'en aient pas eu écho et/ou se soient documentées sur cette question.

    Ce que je me dis à présent c'est que peut-être (selon eux) les effets de la vérité seraient pires que ceux du mensonge, et même pour nous en Europe. Pour des raisons diplomatiques, économiques, de stabilité de l'occident, etc...

    Ne pouvant plus comprendre l'insoutenable silence de nos têtes pensantes de tout bord (presse , politique, diplomatique, scientifique, intellectuel), j'en finis par déduire que le moins pire est l'enfouissement de la vérité. Etrange sentiment qui est le mien...

  17. aurelien,

    @ Paul, personne ne peut prédire l'avenir, et le monde est complexe, bien plus complexe que les idées de blocs nationaux ou civilisateurs que la pensée dominante véhicule dans l'opinion publique.

  18. Vincent Robeyns,

    Le silence est pire que les mensonges qu'il dissimule....

  19. aurelien,

    Je n'appellerai pas cela du silence, mais plutôt de l'omission volontaire, et c'est cette volonté d'omettre des informations ou de ne pas en parler qui, à mon avis, est assez questionnable du point de vue de la vérité sur ces événements.

    Par ailleurs, je tiens à m'excuser pour le jeu de mots que j'ai effectué dans un autre post, sur l'autre article: "cotillon-cotillard", c'était de mauvais goût. Je m'en rends compte en lisant la news actuelle sur Daniele Ganser, nom avec lequel j'ai encore failli faire un mauvais jeu de mot ;)

  20. aurelien,

    Omission volontaire, parce qu'
    "ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas"

    http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=17593

  21. Guit'z,

    @ Paul, je me fais la même réflexion depuis un certain temps. Mais enfin "que justice soit faite, même si le ciel s'écroule !" (Tennison, cité par Jimmy Garrison dans le film d'O. Stone, JFK). Après tout, foutu pour foutu, eh ben vive Don Quichotte !

    Alors, nonobstant, persistons : voici mon dernier commentaire sur le Figaro, suite au blog dudit Ivan Rioufol. Histoire que, malgré lesdits "modérateurs", soient dûment consignés les minutes d'un procès à venir...

    "Cher Monsieur Rioufol,

    Ne croyez surtout pas que vous devez à votre grande intelligence, votre droit hebdomadaire à faire l'apologie de l'Empire - c'est au contraire à votre nature d'apologétiste que vous devez de passer pour un honnête homme... Si vous saviez de quoi vous parlez au jour le jour, ô inlassable rabâcheur d'entre les pieux des mêmes lamentables âneries, vous comprendriez que Mlle Cotillard n'est pas du tout la seule, loin s'en faut, à croire que le 11-Septembre soit rien d'autre qu'un "inside job" avec complicités étrangères - quel que soit par ailleurs son art approximatif de l'exprimer. Architectes, pilotes, militaires, ingénieurs, politiciens, etc, s'évertuent malgré vous, sinon à faire entendre "la" vérité, du moins à pointer les flagrants mensonges de l'Adm Bush et sa prétendue commission d'enquête sur la question. Mais cela ne semble pas vous empêcher de dormir, Monsieur l'aboyeur Atlantiste !
    Oui, si vraiment vous maitrisiez votre sujet, sans doute feriez-vous, comme d'autres un peu lents à la détente, l'évident rapprochement entre pénurie prochaine d'hydrocarbures, et mythe de l'islamisme macro-politique - par opposition à l'islamisme micro-sociétal, celui-ci bien réel, et pour cause...
    Mais il est vain d'attendre que les gens comme vous fassent leur travail : l'angélisme éthique est au moins aussi ravageur pour l'intelligence, que le vieux cynisme idéologique. Aussi le 11-Septembre sera-t-il le tombeau de "nos" Médias tous pourris.
    Cordialement,
    www.reopen911.info

    PS : comme d'habitude, je ne doute pas que votre "modérateur" fasse son office. Au cas où, je vous laisse mon mail, n'hésitez pas à ouvrrir le débat, vous qui avez tant à nous apprendre."

  22. Adam-ment,

    Salut
    je me pose la question de savoir
    1) Nous perdons un temps précieux pour répondre à des salauds ou des sourds, et ce dans leur propre média; Vous les voyez jouir?
    Je pense que nous pourrions publier des mini brochures, en book crossing, squatter des plateformes de blogs , placarder à l'entrée des métros ou des grandes surfaces, faire du standing comme les témoins de jevoha (on pourrait appeler ça les témoins de jevouvoi (en opp au BIgB), faire des happenings place de la concorde à l'ambassade des US et là je crois que les journalistes ne pourraient éviter le sujet et ça soulagerait Marion. On pourrait inviter les forces vives du pays ou des artistes;
    Mais voyons, les artistes ne sont-ils pas à la solde de la démocratie de l'argent, euphorisant le bon peuple pour qu'ils vivent ses révolutions sur un siège.
    Troisième pensée: et si on laissait tomber. La seule alternative à tout ça, puisque le 11/9 s'inscrit dans un plus grand schéma de dépossession et de vol global, ce serait d'aller vers la décroissance, seule alternative valable, viable et inéluctable de l'humanité. La décroissance pourrait commencer par une non consommation (et là aussi je vous assure que nous aurions des échos). Puis ensuite par la création de groupes auto-suffisants (rapidement mis hors la loi, (voire terroristes mulsumanophiles). En privilégiant l'entre aide et l'échange. etc etc;
    pensez-y, pensons-y.
    Adam ment
    Mais va, ne sommes nous pas fautifs, bien enfoncés dans notre confort.

  23. aurelien,

    @ Guit'z,

    je pense que ce genre de commentaire vindicatif et conflictuel agrémenté d'une signature Reopen n'est pas constructif pour cet espace de débat et d'information citoyenne. Personnellement, je ne partage pas votre avis ni la manière dont vous l'exprimez. En postant ce genre de messages signé Reopen à l'extérieur, vous contribuez à former une image particulière de ce lieu qui ne reflète pas la réalité de tous ici présents.

  24. tientien,

    J'ai signé cette pétition sans la moindre illusion. 45 ans après le meurtre de JFK, croire encore qu'un jour la lumière sera faite sur le 11-9 relève du délire plus que de l'optimisme. Dans les jours qui ont suivi cet événement G.W.Bush proclama l'impérieuse nécessité de "partir en croisade". Même s'il ne faut pas toujours attacher d'importance aux mots/expressions employés par les politiques, dans ce cas particulier, il vaudrait mieux le faire ! Car cette "croisade" islamophobe s'inscrit à merveille dans le climat général que l'on veut nous imposer depuis déjà pas mal d'années. Cette "peur" de l'autre, ce sourd climat d'insécurité sert si bien les intérêts électoraux, ici ou ailleurs ! Le Pen "surfait" dessus depuis des lunes; Sarkozy l'a repris à son compte avec le brio que l'on sait.
    Se souvient-on que la cote de popularité de G.W.Bush, fin août 2001 avait atteint un gouffre sans précédent (27% je crois) dans l'histoire récente des USA ?
    Enfin, pour faire court, j'invite tous et toutes à lire le PNAC "Project for a New America", sur Wikipedia. L'on y apprendra, ô surprise, que Messieurs B.Kouchner et André Glücksman en sont les 2 signataires français. Vous comprendrez pourquoi notre cher docteur Kouchner était un fervent partisan de la guerre "préventive" en Irak.
    Dernier développement: Olivier Sarkozy, le demi-frère de l'autre est devenu co-directeur du groupe Carlyle...(actionnaire de Marianne ! ) Il y aurait de quoi noircir des pages et des pages, mais j'arrête les frais ici.

  25. Koffi Cadjehoun,

    Petit témoignage instructif et éclairant...

    vendredi 7 mars 2008
    Lettre à Bénédicte Charles

    J'envoie cette lettre à la rédaction de Marianne, avec ce petit mot d'explication.

    A l'intention de Bénédicte Charles.
    Bénédicte Charles m'a raccroché au nez parce que j'osais contester son article et la version officielle du 911. Messieurs les journalistes, le système coule et vous persistez à fermer les yeux. Avez-vous entendu parler du naufrage du Titanic?

    "La foule des aveugles ne vaut pas un seul voyant, non plus que la foule des sots ne peut égaler un sage."
    Giordano Bruno.

    "Nous sommes plus vieux que nos ancêtres; notre carrière est plus longue que la leur, au moins en ce qui concerne certains jugements, comme c'est le cas dans le propos que nous discutons. Il ne se peut pas que le jugement d'Eudoxe, vivant peu de temps après la renaissante astronomie, ressuscitée peut-être avec lui, ait été aussi avancé que celui de CalIippe qui a vécu trente ans plus tord et qui pouvait, au cours des année ajouter des observations à d'autres observations. Pour la même raison, Hipparque devait en savoir plus que CalIippe, puisqu'il a connu le développement (astronomique) qui s'est opéré pendant cent quatre-vingt-seize ans, depuis la mort d'Alexandre. (De même) Ménélaüs, géomètre romain, qui a étudié les divers mouvements (des astres) quatre cent soixante-deux ans après la mort d'Alexandre, devait normalement posséder plus d'informations qu'Hipparque. Plus (encore) en devait savoir Mahomet Haracens mille deux cent deux ans après sa mort. Davantage, enfin, en a vu Copernic, presque notre contemporain, lui qui a vécu mille huit cent quarante-neuf ans après la même date. Mais que certains, vivant à ses côtés, ou que la multitude des hommes actuels, n'aient pas été plus attentifs que ceux qui les ont précédés et n'aient pas eu plus de pénétration, cela provient de ce que les premiers ne vécurent pas et les seconds ne vivent pas les années pensées par d'autres hommes; et ce qui est pire, les uns et les autres ont vécu, comme s'ils étaient des morts, le temps qui leur était dévolu."
    Giordano Bruno, Le Banquet des cendres (1584).

    Madame,

    J'ai essayé de vous contacter par téléphone. Vous m'avez raccroché au nez. Raccrocher au nez de qui vous insulte se comprend aisément; raccrocher au nez de quelqu'un qui veut discuter avec vous est un acte d'impolitesse, surtout quand on est journaliste. Dans ce cas, il s'agit même d'une faute déontologique. Plus même : d'une faute démocratique, tant il est vrai que la démocratie s'ancre sur le dialogue et l'esprit critique.
    Vous avez invoqué le refus de discuter avec moi. Raison évoquée : je serais partisan de thèses psychiatriques, c'est-à-dire psychopathologiques. Toujours ce curieux besoin de recourir à des raisons aussi éculées que stéréotypées (le dissident est un malade mental). En plus, vous n'avez cessé de me couper et de m'empêcher de parler. C'était pourtant moi l'auditeur et c'était pourtant à moi d'exposer les raisons de mon appel. Serait-ce que vous considériez que l'appel d'un lecteur n'a guère plus de valeur que la déperdition de minutes de bavardages (é)perdues avec un importun?
    En tout cas, vous m'avez accusé d'être un révisionniste avant de me raccrocher au nez. Sachez Madame que je ne vous permets pas ce genre d'insultes, surtout en considération de la politesse avec laquelle je vous appelais. Votre réaction épidermique s'explique-t-elle parce que vous êtes de mauvaise foi ou parce que vous êtes tellement formatée que vous n'êtes plus capable d'écouter la contradiction? Il est certain que refuser de discuter, proférer des anathèmes grotesques et sans valeur n'est pas digne d'un journaliste. En me raccrochant au nez, vous avez été indigne de l'exercice d'un journaliste, mais par contre digne du dogmatique qui refuse le dialogue et la critique (dans son sens étymologique).
    Vous m'avez expliqué que vous aviez perdu des proches dans les attentats du 911. C'est justement une bonne raison pour enquêter sérieusement et ne pas suivre la version officielle de manière idéologique. Comme vous m'avez objecté, sans me laisser répondre, que vous ignoriez tout de cette version officielle, comme s'il s'agissait d'affabulations de ma part, laissez-moi vous signaler que je faisais référence à la Commission 2004, présidée par Kean et Hamilton. Quelle est cette journaliste qui traite du 911 et qui ignore tout de la Commission de 2004, alors que cette Commission s'est formée suite aux pressions des familles des victimes? Que vous ayez perdu des proches dans cette tragédie ne vous dédouane nullement de chercher la vérité, en journaliste, puisque c'est la démarche qui anime de nombreuses familles de victimes, notamment sur le sol américain.
    Je dis notamment, parce que de nombreuses personnalités dans le monde se sont levées et ont eu le courage de dire tout haut ce que tant pensent bas. Je ne mentionnerai que le cas du sénateur japonais Yukihisa Fujita, du principal parti d’opposition japonais, qui a remis en cause la version officielle du 11 Septembre 2001 au parlement japonais devant les caméras de télévision, soutenu par son parti, le 10 janvier 2008. En tant que journaliste, il est bizarre de ne pas relayer une telle nouvelle, bien plus importante que l'intervention de Cotillard. De surcroît, ce sénateur n'est pas le seul dans le monde.
    Je pourrais également citer le cas d'un désaxé notoire, l'Allemand von Bulow, secrétaire d’État auprès du ministre fédéral de la Défense de 1976 à 1980, puis ministre fédéral de la Recherche et de la Technologie de 1980 à 1982 dans le cabinet Schmidt. Von Bulow est un révisionniste notoire qui à ce titre a siégé pendant 25 ans au Bundestag (1969-1994) comme parlementaire SPD (social-démocrate). Il s'est investi notamment au sein de la Commission parlementaire de contrôle des services secrets (Parlamentarischer Kontrollausschuss) et a mis à jour les opérations de la CIA en Allemagne durant la Guerre froide (réseaux Stay-behind), auxquelles il a consacré un ouvrage Im Namen des Staates. Il a publié en 2002 Die CIA und der 11. September, un ouvrage dans lequel il attribue les attentats du 11 septembre 2001 à un complot intérieur aux États-Unis.
    Je m'en tiendrai prudemment à la centaine de hauts gradés de l'armée américaine, mais aussi aux physiciens et aux innombrables personnalités (politiques et artistiques) qui sur le sol américain remettent en question la version officielle du 911. Comme toujours, c'est aux marches de l'Empire, et non en son coeur, que le verrouillage et les relais de l'information sont assurés. Les plus fécondes critiques sont ainsi instillées sur le sol américain, par des personnalités qui ont toutes pour point commun d'avoir sombré dans la folie après le 911. Je pense notamment à ce terriblement pervers Webster Tarpley, qui a publié un modèle de propagande nazillonne et farfelue, La Terreur fabriquée, Made in USA.
    Qui est Tarpley? Un journaliste et un historien américain, spécialisé dans l'étude des false flag operations, c'est-à-dire des opérations commandos ou terroristes utilisant de fausses revendications pour provoquer un engrenage conflictuel. Avant de devenir un révisionniste, Tarpley sortit George Bush : The Unauthorized Biography, qui est la biographie de référence sur G.H. Bush, la père de l'actuel Président. Encore un profil psychiatrique à n'en pas douter! Mais je ne vous appelais pas pour sombrer dans des polémiques stériles et qui ne font que démontrer votre mauvaise foi (refuser de discuter est à cet égard et dans ces circonstances accablant).
    Vous avez prétendu que "pour la jeune comédienne, c'est clair : il n'y a pas eu d'attentats le 11 septembre". Effectivement, si les contestataires de la version officielle prétendaient ce contre-fait, ils seraient négationnistes. A ma connaissance, ni Cotillard, ni les autres esprits éminents qui remettent en question la version officielle, par amour de la vérité, ne disent que les attentats n'ont pas eu lieu. Ils affirment au contraire que les attentats ont eu lieu, puisqu'ils ne sauraient être commandités par ben Laden.
    Alors révisionnistes? S'ils se trompent, oui, ils seraient révisionnistes. Mais s'ils ne se trompent pas sur le point que la version officielle est criblée de mensonges, alors qui sont les révisionnistes? Seulement ceux qui propagent le mensonge officiel, ou également ceux qui relaient ce mensonge et calomnient les esprits épris de vérité? La réponse est tellement limpide que j'en viens aux faits. Pendant que vous et tant de journalistes vous éparpillez en sarcasmes sur des faits mineurs et secondaires, j'ai la chance de pouvoir compter sur les faits pour m'assurer que le système occidental ment et que vous vous faites le complice sans doute involontaire de ce mensonge pourtant consternant. Qui prétendrait aujourd'hui que la Terre est plate? Pourtant, à l'époque, la plupart des médias officiels, leurs ancêtres si vous préférez, étaient indexés sur la version officielle occidentale...
    J'en reviens toujours à ce point hallucinant : vous m'avez raccroché au nez. Je vous appelais en fait :
    1) pour réfuter vigoureusement votre amalgame malhonnête entre ceux qui remettent en question l'existence des attentats du 911 et ceux qui remettent en question la version officielle des attentats (comme c'est le cas de Cotillard en l'occurrence, mais aussi de l'insigne majorité des travaux de par le monde);
    2) pour vous proposer un marché digne d'un journaliste. Au lieu de verser dans les amalgames douteux et de refuser de discuter à propos du 911, sans doute au nom de nobles critères moraux, que ne traitez-vous pas de sujets plus intéressants que les déclarations de Cotillard? Par exemple et dans le désordre, il serait bien plus pertinent pour faire un travail de journaliste autour du 911 d'approfondir des questions comme :
    a) pourquoi le WTC 7 est tombé?
    b) un Boeing 757 a-t-il pu s'écraser sur le Pentagone ainsi que le prétend la version officielle?
    c) pourquoi ben Laden n'est-il toujours pas inculpé pour les effroyables attentats dont il est déclaré coupable, alors que la guerre d'Afghanistan a eu lieu, elle?
    d) pourquoi n'existe-t-il aucune preuve que les terroristes présumés sont montés dans les avions alors que la liste officielle dressée par le FBI comporte 5 erreurs manifestes de pirates toujours en vie et du coup innocents? Question subsidiaire, digne d'un journaliste : quel est le profil de Mohamed Atta?
    e) comment expliquer rationnellement le comportement de G.W. Bush durant toute la journée du 911?
    f) comment tolérer les délits d'initiés invraisemblables qui ont eu lieu sur les compagnies aériennes des avions détournés et disparus, mais aussi sur des compagnies d'assurances et d'investissements?
    g) qui est vraiment Oussama ben Laden?
    Ce n'est qu'en répondant vraiment, par un travail de journaliste et de reporter, à ces questions et à bien d'autres encore que vous pourrez dissiper tous les malentendus qui à l'heure actuelle courent. En l'absence de réponses claires et de bon sens, il est tout à fait louable que les citoyens de démocraties refusent la servilité moutonnière qui consiste à accepter la version officielle dispensée par le pouvoir (alors que ce pouvoir s'est rendu coupable de la guerre en Irak, ce qui n'est pas le moindre de ses mensonges...). Ne vous rendez-vous pas compte, Madame, que vous avez porté au grand jour le lien consubstantiel contemporain entre les médias et le pouvoir? Pourtant, ce lien est contre-nature, puisque les médias sont censés incarner l'un des principaux contre-pouvoirs de la démocratie? Si les médias ont muté de manière aussi inquiétante, est-on encore vraiment en démocratie?
    Malheureusement, ces quelques questions sont fort graves, puisqu'elles posent la question de la pérennité du système occidentaliste actuel. Je crains que le 911 ne nous ait envoyé un signe clair et précis sur la crise qui secoue notre monde. On peut faire mine de ne pas voir, mais il est du devoir des esprits clairvoyants et lucides de tirer la sonnette d'alarme. Pourquoi m'avez-vous raccroché au nez, Madame? Parce que vous n'avez pas de temps à perdre avec des dérangés du ciboulot (attitude plus que contestable, surtout pour un journaliste) ou parce que la vérité n'est pas bonne à dire (et que vous en avez conscience), surtout quand elle attaque les fondements du système? Dans tous les cas, vous m'avez raccroché au nez dasn un acte éclatant de symbolisme : votre geste incarne le refus de ceux qui informent d'informer, de ceux qui relayent l'information de discuter, de ceux qui se croient dans les élites de demeurer en contact avec ceux qu'ils estiment dans la masse. Quant à moi, cette désinvolture me va très bien. Je suis du peuple, puisque je suis républicain et démocrate.
    Etre du peuple ne signifie pas : être moutonnier et servile, ce qui serait même l'apanage des élites plus ou moins manipulées (puisque manipulables) du moment. C'est pourquoi j'ai l'honneur de demander, par votre truchement, à la rédaction de Marianne, afin de couper court à toutes les rumeurs, surtout si ces rumeurs sont des mensonges délirants, d'établir de manière indubitable la liste des actionnaires qui composent le conseil d'administration de Marianne, et les preuves indubitables qui démontrent que le groupe Carlyle n'a aucun lien avec Marianne (c'est vous qui le prétendez). En ces temps où les titres de la presse sont aux mains des patrons désintéressés et généreux, ce serait un geste de journalisme authentique.
    Pour finir, Madame, parce que vous m'avez raccroché au nez, permettez-moi de vous dire la vérité : nous vivons une époque de décadence et de déclin qui atteint son paroxysme. Avant que les fondations ne s'effondrent, osons regarder la vérité qui transparaît dans les insupportables attentats du 11 Septembre.
    Veuillez croire, Madame, que la vérité ne meurt jamais. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est John Fitzgerald Kennedy (Berlin, 26 juin 1963).

  26. aurelien,

    @ Koffi, Benedicte Charles n'est pas une journaliste, elle est rédactrice de magazine

  27. Koffi Cadjehoun,

    Quelle est la différence s'il te plaît - Aurélien?

  28. carole papini,

    @Koffi

    Vous, comme nombre d'écrivains et de journalistes africains, écrivez et parlez trop bien le français pour etre lu et compris par une pisse copie comme Bénédicte Charles. Pourriez vous etre notre Arno Klarsfeld dans la chasse au "sans papier" de la presse collaborationniste?

    Quand à l'utilité de la pétition, je la trouve justement intéressante dans le sens où on peut remarquer justement QUI ne la signe pas.

    C'est pourtant elle le véritable appel républicain. Au fait est-ce que Christine Ockrent peut expliquer à Jean-François Khan ce qu'est le blibrelbirdeberg?

    MDR.
    http://video.google.fr/videoplay?docid=-5948189049780108003

  29. aurelien,

    Bonjour Koffi, il est clair dans nos sociétés en jetant à l'oeil à la presse générale, que le journalisme est une discipline en voie d'extinction: dans une grande majorité d'édition, il ne s'agit plus de journalisme, mais de communication, de sensationnalisme, d'émotionnalisme, et de propagandes en tout genre, aussi bien politicienne que philosophique ou idéologies en tout genre. Regardant la couverture du journal Marianne 2 plus haut, il est clair qu'il s'agit d'un torchon n'ayant rien à envier aux newspapers anglais spécialisés dans la presse à scandale.

    Cela dit, si Benedicte Charles n'a pas souhaité vous répondre et vous a racroché au nez, il serait bon de s'interroger sur les motifs réels de cela:

    -est-ce réellement du fait de la thématique abordée (le 11 septembre) ?
    -est-ce du fait de votre accent africain ?
    -est-ce du fait de la manière dont vous l'avez abordée au téléphone ?
    -est-ce un mélange de tout cela ?

    Je n'ai pas la réponse à cela et qui peut l'avoir ?

  30. aurelien,

    @ Carole, je n'ai pas signé personnellement la pétition pour la réouverture d'une enquête sur le 11 septembre.

    Je suis contre toute forme de lobbyisme organisé.

  31. Bruno,

    Bonjour,

    Quelqu'un peut-il m'indiquer ( Aurélien par exemple :-) ), si cette vidéo est disponible en version sous titrée en français :

    "9/11 Total Proof That Bombs Were Planted In The Buildings!"

    http://www.youtube.com/watch?v=8n-nT-luFIw

    Merci d'avance

  32. carole papini,

    @aurelien

    J'ai signé très peu de pétitions dans ma vie et je n'attend pas de celle-ci plus que ce que j'ai souligné. Mais cela m'amuse assez de demander à des gens comme Jean-François Khan, coutumier des appels, s'il voit un inconvénient "majeur" à y apporter sa signature.

    En effet, puisque le monde libre lui a jusque ici caché l'existence des blibregerbegrrr, il est en droit de se demander s'il sait bien tout sur le 11/9.

    Et donc etre interessé par un petit éclairage de la lanterne. Pour ne pas évoquer une adresse occupée.

    Enfin je crois.

  33. aurelien,

    @ Bruno, rien qu'en lisant le titre de la vidéo, je peux te certifier qu'elle ne présente que peu d'intérêts quant à une éventuelle traduction francophone: un bruit d'explosion est indépendant du langage utilisé, et l'identification de composés chimiques d'explosifs ne nécessite pas non plus l'utilisation d'un langage littéraire particulier ;)

    @Carole, effectivement, si cela relève du domaine de l'amusement, rien de bien sérieux donc en perspective. Cela dit, les avis de Jean-François Kahn sur la question ne me semblent pas avoir plus d'importance ou de valeur que leurs opinions politiques personnelles affichées.

  34. Bruno,

    Marianne a encore fait des siennes, Bénédicte Charles persiste et signe et en rajoute une couche.

    Mais chut, rien que le fait d'en parler ici prouve que nous ne sommes que d'affreux complotistes,

    http://www.marianne2.fr/Cotillard,-UIMM,-Note2be-comment-ca-marche,-le-buzz-_a84627.html

  35. SHA GUA DAN,

    @ Koffi Cadjehoun : votre lettre à madame Charles est de celles que l'on ne peut se retenir de relire, tant elle est bien écrite et admirablement argumentée. Vous avez du style, et du répondant; ce qui n'est pas le cas de celle que Carole Papini qualifie avec raison de "pisse-copie". Son geste inqualifiable est le signe de sa défaite. Faute d'oser confesser son ignorance crasse quant au sujet qui nous occupe, elle a préféré fuir le dialogue d'une manière qui la déshonore. Honte à vous, madame Charles !

  36. BERNARD Alain,

    Au sujet des déclarations de Marion Cotillard évoquées par Fabrice Drouelle au journal de 13h le 3 mars dernier sur France Inter je n'ai pu m'empêcher d'envoyer le message suivant à Radio France :

    "Ce 3 mars, en fin du journal de 13h, j'ai entendu Fabrice Drouelle relater la mésaventure de Marion Cotillard à la suite des doutes qu'elle a émis sur la version officielle de la journée du 11 septembre 2001 à New York.
    Pour être sûr que j'avais bien entendu, j'ai réécouté, ce soir, chez moi sur le site de France Inter le passage en question.
    Ce qui me semble consternant, c'est que nombre de journalistes, en France, dont le métier est en premier lieu de s'informer, avant de nous informer, en sont encore à tenir la version officielle de l'Administration américaine comme vérité absolue.
    Dans le monde et aux États Unis même, de nombreuses personnalités compétentes de tous les milieux, politiques, militaires, universitaires (et même journalistiques !), mais aussi des architectes, des ingénieurs, des scientifiques ne croient pas aux thèses développées par le "9/11 commission report" tellement elles sont indéfendables et incohérentes.
    Il est affligeant que les médias, dans un souci d'information, n'en fassent même pas écho.

    Quand on se souvient avec quelle énergie l'Administration américaine s'est opposée, dans un premier temps, à toute forme d'enquête sur les évènements de cette funeste journée, pour finalement accepter, contrainte et forcée, de nommer une commission d'enquête dont le directeur exécutif, Philip Zelikow, était avant tout un membre de l'Administration Bush-Cheney qui décidait quels sujets seraient étudiés par la commission et lesquels ne les seraient pas, il y a tout lieu de penser que la vérité sur le 11 septembre n'est pas celle que la version officielle veut nous faire croire..
    Des membres de cette commission ont eux-mêmes dénoncé le manque d'impartialité et de sérieux des conditions dans lesquelles se sont déroulés les travaux de celle-ci.

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que les travaux de cette commission ne sont pas fiables et qu'il serait tout à fait souhaitable qu'une autre commission impartiale, indépendante et, pourquoi pas internationale, reprenne l'enquête depuis le départ afin de lever toutes les incohérences et invraisemblances de la version officielle.
    Peut-être bien qu'alors, les révisionnistes seront ceux qui, en dépit de l'évidence, s'en tiendront toujours à la version officielle !
    Il serait grand temps que les journalistes, entre autres, sortent de leur aveuglement et fassent leur métier correctement. Bien sûr, il faut un peu de courage pour faire un travail sérieux et documenté sur le sujet, au lieu de tourner en dérision ceux qui se battent pour établir la vérité sur cette sinistre journée au cours de laquelle près de 3 000 personnes ont perdu la vie et qui est à l'origine de la guerre en Afghanistan et en Irak faisant des dizaines et probablement des centaines de milliers de victimes.

    Mais l'enjeu en vaut la peine, ne trouvez-vous pas ?

    Sincères salutations.

    A. BERNARD

    P.S. : Mes enfants sont de nationalité américaine par leur mère. Une de mes filles a servi dans US Air Force comme pilote de C5 (Galaxie) et s'est souvent posée à Bagdad ces dernières années. C'est sans doute pourquoi ce sujet me tient à cœur.
    Croyez-moi, de nombreux américains ont de sérieuses raisons de douter de la version officielle."
    Fin de citation.

    Merci à l'équipe de ReOpen911 pour le remarquable travail fourni pour la recherche de la vérité.

    Amitiés

    A.Bernard

  37. Koffi Cadjehoun,

    lundi 10 mars 2008
    Blague à tabac

    J'aurais voulu trouver une bonne plaisanterie que je ne serais pas arrivé à faire aussi invraisemblable. Le site Internet Conspiracy Watch entend se moquer des conspirationnistes du 911, en particulier du malade mental en chef, Thierry Meyssan. Le but est de montrer qu'une nouvelle fois Meyssan et sa clique de paranos se sont ridiculisés en laissant entendre que l'hebdomadaire Marianne n'est pas détenu par Carlyle, ainsi qu'une vilaine rumeur le laissait entendre. Extraits.

    "Quant au Réseau Voltaire dudit Thierry Meyssan, il s'enfonce un peu plus dans le délire complotiste en éclairant l'affaire d'un jour nouveau : si Marianne a sorti cette affaire, c'est bien sûr parce que Marianne est en réalité un journal pro-Bush, à la solde de Washington ! Dans Les chiens de garde de Bush contre Marion Cotillard, le Réseau Voltaire nous explique ainsi que « la revue Marianne (…) est détenue à 25 % par le Carlyle Group, représenté au Conseil d'administration par Yves de Chaisemartin. Le Carlyle Group fut pendant des années le fonds de placement commun des familles Bush et Ben Laden. Son capital a aujourd'hui évoluée et l'on ignore qui le détient exactement. L'essentiel de ses placements est effectué dans les sociétés contractantes du Pentagone et dans des médias prétendument critiques face à l'administration Bush, en réalité chargés de stériliser toute opposition»."

    Maintenant, tenez-vous bien, Conspiracy Watch va vous apporter la preuve irréfutable que les liens entre Carlyle et Marianne relèvent du pur fantasme délirant :

    "Sans entrer dans la question de savoir si le groupe Carlyle a pour objectif caché de «stériliser tout opposition à l'administration Bush» (!), l'assertion selon laquelle il serait représenté au CA de Marianne par Yves de Chaisemartin est tout simplement fausse. En effet, ce dernier détient, en son nom propre, 25 % du capital de Marianne. Il se trouve qu'il est, par ailleurs, conseiller du groupe Carlyle Europe – depuis juillet 2005. Mais en aucune manière cette participation d'un particulier ne peut être présentée comme la preuve d'une inféodation de l'hebdomadaire aux intérêts d'un groupe privé. D'autant que Yves de Chaisemartin a de nombreuses autres activités par ailleurs. Une mystification de plus à laquelle le Réseau Voltaire est, de toutes façons, coutumier.
    A toutes fins utiles et par souci de transparence, voici comment se répartit le capital de Marianne :
    - 40 % : Marianne Finance (Jean-François Kahn et Maurice Szafran).
    - 25,4 % : Yves de Chaisemartin.
    - 24 % : Thierry Verret et Guy Sitbon.
    - Autres actionnaires : Paul Lederman, Franck Ullmann, Financière Bazire (Source : Wikipedia)."

    Lecteur, ne ris pas trop fort. De qui se moque-t-on? Si l'on suit le raisonnement tortueux du site, Marianne n'a aucun lien avec Carlyle, car Chaisemartin agit en son nom propre et sait établir la différence entre sa participation privée au capital de Marianne et ses fonctions au sein du groupe Carlyle. Chaisemartin est, faut-il le rappeler, conseiller de Carlyle Europe! Si cette distinction ne repose pas sur le fameux foutage de gueule, alors je veux bien être un dément. Malheureusement, les dénégations de Conspiracy Watch sont tellement cocaces qu'elles ne font que renforcer les suspicions et l'évidence. Pourquoi s'évertuer à démentir la vérité, si ce n'est parce que la vérité est insupportable (en l'occurrence, qu'Yves de Chaisemartin, conseiller de Carlyle Europe, soit actionnaire en son nom de Marianne parle plus qu'un long discours, surtout si on sait que Carlyle est un fond d'investissements dont les ramifications sont souvent fort mystérieuses)?
    En 1999, selon Wikipédia, Carlyle "investit 1 milliard d’euros dans le quotidien français Le Figaro (devançant le Groupe Dassault) détenant ainsi 40% de l'actionnariat du quotidien (les 60% restant étant détenu par la Socpresse)". Socpresse? Le groupe dont Chaisemartin "a été directeur général adjoint en 1986, directeur général, puis président-directeur général et enfin président du directoire jusqu'au 30 septembre 2004. A ce titre, il avait notamment présidé le directoire du quotidien Le Figaro"? Bien entendu, toutes ces correspondances sont sans importance et purement fortuites. Notons quand même que Chaisemartin a quitté la Socpresse en 2004, est entré dans Carlyle Europe en 2005, a pris 25% de Marianne en 2006 et qu'en 1999, lorsque Carlyle a investi dans le Figaro 40% de l'actionnariat, il va sans dire que les 60% restant étaient détenus par la Socpresse. Cherchez l'erreur, elle revient au galop!
    Qu'on se renseigne sur les méthodes opaques du groupe Carlyle et on aura la preuve assénée que l'honnêteté et la transparence sont les marques de fabrique des honorables membres de cet honnête fond d'investissements, qui récemment a recruté le frère de Nicolas Sarkozy! Carlyle investit de manière directe et franche, c'est bien connu! Plus sérieusement, qui cherche-t-on à convaincre? Les internautes et les lecteurs ont parfaitement compris la duperie et le petit jeu de fourbes. Les médias ont-ils d'aventure entendu parler du trompeur trompé? Merci, Conspiracy Watch, de me faire crouler de rire par ces temps sombres et inquiétants!

  38. aurelien,

    Effectivement Koffi, le site "Conspiracy Watch" semble avec cet argument friser la schizophrénie...

  39. AtMOH,

    Je pense que le schisme entre la conscience démocratique des citoyens et la compromission intellectuelle et financière des médias rends le dialogue très difficile.
    Nous devenons donc notre propre média!
    Ainsi à tous ceux comme Koffi qui ont un talent indéniable de rédacteur, je vous enjoins à me contacter pour rédiger des documents irréfutables! ;)

    Car notre présentation de nos arguments est somme toute très perfectible.
    En ce sens nous avons notre part de responsabilité dans une certaine incompréhension des journalistes.
    Le temps presse car nous travaillons à réécrire l'histoire avant que la version officielle ne s'imprime dans les consciences!

    AtMOH

    PS: Je me réjouis de lire la qualité des argumentations et des débats sur ce sujet.
    Ainsi sur les nombreux commentaires de marianne sont souvent bien au dessus du niveau moyen du journalisme actuel
    (environ 1600 sur 2 malheureux articles bafouillés)
    http://marianne2.fr/Les-Hits-de-la-Semaine-et-le-Cesar-est-attribue-a-_a84628.html

  40. Bruno,

    Incroyable !!!

    Marianne en a remis une couche :
    Xavier-De-Moulins,-le-nouvel-agent-de-Marion-Cotillard
    http://www.marianne2.fr/Xavier-De-Moulins,-le-nouvel-agent-de-Marion-Cotillard-_a84654.html

    Merci pour la pub faite aux affreux complotistes, stupide Marianne :-)

    Selon Marianne, ce message va encore prouver le complot fomenté contre elle :-)
    Elle est un peu parano la Marianne en ce moment.

    Noy

  41. AtMOH,

    Effectivement! L'auteur de ce mauvais article semble avoir les caractéristiques de la paranoïa !

  42. Roddenberry,

    La duplicité de Marianne enfin dévoilée par sa structure actionnariale Selon le principe de la double pensée orwelienne ou l'antithese valide la these initiale, l'anti-sarkozysme outrancier affiché par l'hebdomadaire justifie le Sarkozysme.

  43. Koffi Cadjehoun,

    mardi 18 mars 2008
    Véridique

    Voici le dialogue que j'ai eu par mail avec une collaboratrice d'un des rédacteurs de Marianne. Comme elle sous-entendait que j'avais pu me montrer insultant à l'égard de Bénédicte Charles, je lui proposai immédiatement de lui envoyer par Internet ma lettre adressée au symbole du journalisme mutant et corrompu en outil de propagande des élites financières.
    http://aucoursdureel.blogspot.com/2008/03/lettre-bndicte-charles.html
    A sa charge de la transmettre à son patron, qui traîne une réputation de grand journaliste dans les médias, réputation qui n'est pas usurpée, mais qui est à comprendre en correspondance avec ce que représente le journalisme aujourd'hui. Un grand journaliste est ainsi un grand propagandiste et un médium des médias. La boucle est bouclée!

    Le 13 mars 2008 à 17:36, Koffi Cadjehoun a écrit :
    "Madame,
    Je vous joins le lien concernant la lettre ouverte que j'ai envoyée à Bénédicte Charles. D'ici quelque temps je joindrai une synthèse qui permet d'aborder rationnellement le 11 Septembre en montrant que la version officielle repose sur une série de mensonges graves et inacceptables. Il ne s'agit pas de nier les terribles attentats; il s'agit de réfuter la version officielle qui ne tient pas debout, c'est le cas de le dire. Ce n'est pas un combat au nom de thèses farfelues ou psychopathologiques, c'est un combat au nom de la vérité et la croyance qu'il existe des valeurs plus hautes que le cynisme. Car je sais avec Pascal que la vérité finit toujours par triompher du mensonge.
    J'espère que vous me répondrez, étant entendu que ma démarche n'est pas dans l'agression, mais dans le dialogue et l'esprit critique.
    Bien à vous.
    http://aucoursdureel.blogspot.com/2008/03/lettre-bndicte-charles.html"

    Le jeudi 13 mars 2008 à 17:46, réponse de la collaboratrice, spécialiste mondial des systèmes informatiques :
    "Il est impossible d'imprimer l'intégralité de votre lettre."

    Toujours le 13, à 17:51, Koffi Cadjehoun flaire et ne lâche pas l'affaire :
    "Pour quelle raison?"

    A 20:12, ultime réponse emplie d'humilité de l'experte en techniques informatiques (les plus grands et les plus valeureux, je n'ose courageux, sont toujours ceux qui avouent leur ignorance fondamentale, comme c'est le cas en l'occurrence) :
    "Aucune idée."

    Le lundi 17, à 21:18, il ne me restait plus qu'à prendre acte des failles de la technique et de ses suppô(r)ts humains :
    "Eh bien, quand la technique ne fonctionne pas, il est préférable de ne pas insister.
    De toute façon, ce qui doit arriver arrivera bien!
    Bonne continuation à vous."

    Il ne me reste plus qu'à joindre ici ma synthèse sur les inepties de la version officielle du 911. Inutile que je me préoccupe de l'envoyer aux cerveaux du journalisme contestataire et subversif version propagande systémique, puisque leurs outils informatiques frisent l'overdose et la surchauffe dès qu'ils sentent l'approche de la vérité et de l'honnêteté.
    http://aucoursdureel.blogspot.com/2008/03/condens-arbitraire.html

  44. Pierrot l'Ami,

    Les méthodes de cette "presse" rappellent le comportement d'une meute de chiens sauvages. Ils approchent en rampant en prenant leur temps, voire font demi-tour au moindre risque, puis font volte face subitement et attaquent tous crocs dehors. Ils déchiquettent jusqu'à plus soif la proie qu'ils avaient cependant soigneusement au préalable repérée.

  45. Bruno,

    Un excellent article publié sur Agoravox. Robert va en tomber "raide d'équerre" :-)

    UN NAUFRAGE MEDIATIQUE :

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38426

  46. JPR,

    @ Bruno

    Merci pour la référence. Un texte magistral...

  47. Bruno,

    De rien JPR

    Je ne sais pas si vous avez également vu l'autre texte rédigé sur Agoravox par un défenseur de la version officielle, c'est pathétique.

    L’exploit de 19 pirates isolés :
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38438

  48. Sam,

    Oui, Bruno, affligeant, pathétique...
    Mais les votes sont très largement en faveur de l'article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38426, qui lui est excellent, et en grande défaveur de l'article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38438, ce qui est particulièrement satisfaisant et encourageant, je trouve... Solidairement !

  49. Yu Maxime,

    Le capitalisme porte, dans son essence même, la guerre.
    Son arme principale reste la maîtrise de l'information relayée par l'ensemble des médias à sa merci.
    Une voie discordante, qui pourrait être entendue, risquerait, si elle trouvait résonance, de fragiliser ce qui depuis des millénaires dirige le monde, à savoir ce que Jean Babi appelait
    le "viole des foules".
    Pour être cynique, les technologies modernes, loin de l'annonceur publique aider de quelques roulements de tambour, permettent un abrutissement à grande échelle et en une seule foi.
    La pauvre Marion en sait quelque chose. Encore merci pour son courage.

  50. grandroy,

    Ne sais pas ce qui c'est réellement passé mais c'est bizarre.
    Mais sa sent la magouille ! Marion cotillard ne doit pas etre tres loin de la verité

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911